Haiti

Haiti: Me Evens Fils «La vérification pourrait se poursuivre jusqu’en février 2017»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – La vérification des votes au Centre de Tabulation peut perdurer jusqu’en février 2017, a prédit un des avocats des partis contestataires. Au cours des deux premiers jours du processus 71 procès verbaux ont pu être vérifiés par les juges du Bureau du Contentieux Electoral National (BCEN). Plus de 1 500 procès verbaux doivent être vérifiés par les juges selon la décision avant dire droit du tribunal suprême électoral.

Evens Fils, avocat de Fanmi Lavalas, indique que les dirigeants des partis politiques et les juges ont compris la nécessité de la vérification des votes. Selon les prévisions les juges et les avocats des partis politiques devraient vérifier en moyenne 50 procès verbaux par jour.

Le processus ne devrait pas être bouclé avant février 2017, reconnait M. Fils faisant valoir que le travail ne peut être bâclé. Nous avons noté des irrégularités assimilables à des fraudes, a dit le juriste aux journalistes présents au centre de tabulation.

De son coté l’un des avocats du PHTK, Stevenson Jacques Timoléon, dénonce une stratégie de dilatoire des contestataires. Il soutient que les avocats de Lapeh, Pitit Dessalines et Fanmi Lavalas veulent faire passer le temps.

Rejetant les accusations de fraudes et d’irrégularités évoquées pour les procès verbaux analysés, M. Timoléon presse les autorités électorales à respecter le calendrier électoral pour la publication des résultats définitifs.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

evens-fils

To Top