Haiti

Haiti: Manifestations modestes de l’opposition à travers le pays

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Les manifestations de l’opposition ont été relativement modestes dans plusieurs régions d’Haïti ce vendredi 29 mars 2019.

Dans la capitale les manifestants ont défilé dans plusieurs artères en réclamant la démission du chef de l’état Jovenel Moïse. A Delmas 32 et Christ Roi les manifestants ont cassé les parebrises de plusieurs véhicules.

Avant la manifestation le dirigeant de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, avait réaffirmé sa détermination à poursuivre la mobilisation jusqu’au bout. Il prône la table rase impliquant le départ du chef de l’état et des législateurs ainsi qu’un changement de régime.

À Petit Goave quelques dizaines de militants avaient pris part à la marche. Des leaders du mouvement ont fait valoir que les risques d’averse avaient dissuadé de nombreux sympathisants de l’opposition.

Au Cap Haïtien les manifestants ont réclamé le départ du chef de l’état et crié leur colère contre la cherté de la vie. Des dirigeants de syndicats étaient impliqués dans l’organisation de la marche et ont réclamé un salaire minimum de 1 000 gourdes pour les ouvriers. Les manifestants ont exigé également la réalisation du procès Pétrocaribe et l’accès aux services de base.

A Saint Marc les militants de l’opposition ont pris part à la manifestation pour réclamer la démission du chef de l’état et la tenue du procès Pétrocaribe.

Des militants avaient également participé à une veillée patriotique et un sit in devant le Palais de justice de Saint Marc pour marquer le 32 ème anniversaire de l’adoption de la Constitution de 1987.

Les rassemblements se sont déroulés sans incident dans les villes de province.

Source/Radio Métropole Haïti

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top