Haiti

Haiti: L’ULCC lance un avis de recherche contre l’administratrice du RNDDH Marie Gesly Damas Jean Pierre

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) lance un avis de recherche contre la dame Marie Gesly Damas Jean Pierre, administratrice du réseau national de défense des droits humains (RNDDH).

Selon l’avis de l’ULCC, la dame susmentionnée a refusé de répondre à deux convocations de l’institution chargée de lutter contre la corruption dans le cadre de l’enquête en cours autour de la subvention accordée au RNDDH par le bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD).

« Conformément aux dispositions de l’article 11, alinéa 2 du décret du 8 septembre 2004 portant création de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), le service »Enquêtes et Investigations’ (SEI) recherche activement Marie Gesly Damas Jean Pierre » lit-on dans l’avis publié par l’ULCC demandant à toute personne ayant des informations la concernant de contacter l’institution.

Cet avis de recherche est dûment communiqué à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), annonce l’ULCC.

On se le rappelle, sur la présidence de Jocelerme Privert lors de la transition, le directeur général du BMPAD d’alors, Patrick Noramé, a octroyé une subvention de près d’un million de gourdes à l’organisme de défense des droits humains RNDDH, ce qui a entraîné le divorce entre Marie Yolène Gilles d’avec son associé Pierre Espérance.

Source/Vant Bèf Info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top