Haiti

Haiti: L’opposition prépare l’après Jovenel et propose 36 mois de transition

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – La structure politique dénommée Secteur démocratique et populaire prépare déjà l’après Jovenel.

En conférence de presse ce jeudi, ses membres ont proposé un plan d’action pour remettre le pays sur les rails après le départ anticipé de l’actuel chef de l’Etat.

L’opposition radicale se donne 36 mois de transition pour résoudre tous les grands maux d’Haïti avant les prochaines élections avec un gouvernement ayant à sa tête un membre de la cour de cassation et un Premier ministre qu’elle aura choisi.

Organiser le procès PetroCaribe, augmenter le salaire minimum, proposer un budget responsable, ce sont quelques taches définies par le secteur, pour le prochain gouvernement.

En effet, selon le secteur démocratique et populaire il n’y a plus rien à sauver, toute solution au mal du pays passe d’abord par le départ de l’actuel président.

Ainsi le secteur voit le scenario : Jovenel est parti, un membre de la cour de cassation est nommé président, l’Opposition place son Premier ministre avant de monter un gouvernement inclusif.

Dans l’alternative proposée par le secteur démocratique et populaire, le pouvoir est au service du peuple. Ainsi, le budget de l’Exécutif est réduit de 30%, toutes les subventions sont supprimées, le nombre de ministères passe à 12, et les budgets de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et de la PNH sont augmentés de 25%.

Le secteur démocratique et populaire estime avoir fait un grand pas en proposant une alternative pour l’après Jovenel, ce qui manquait à sa lutte selon l’un de ses membres.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top