Haiti

Haiti: L’ex chef de la police, Michel Ange Gédéon, dénonce ceux qui ont torpillé son mandat

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’ex chef de la police Haïtienne, Michel Ange Gédéon, a craché le morceau. Dans son discours lors de l’installation de son successeur, M. Gédéon a levé le voile sur le climat délétère qui a régné au sein de la hiérarchie de l’institution policière.

Il ne pouvait compter que sur sur une minorité de collaborateurs fidèles. Ces officiers peuvent être comptés sur les doigts de la main. La grande majorité des hauts cadres lui étaient hostiles.

Il dénonce deux autres catégories d’officiers. Tout d’abord les moins fidèles et les envieux ensuite les traitres et les détracteurs. Ceux-ci lui ont appris une nouvelle dimension de l’ingratitude humaine et ceux là lui ont permis de gagner en expérience et en maturité.

En raison des divers obstacles M. Gédéon assure qu’il a su developper un “leadership situationnel”.. Il indique qu’il s’est évertué à combattre la division, la politisation et une certaine polarisation de la police.

L’ex chef de la Police a prévenu son successeur qu’il doit faire montre de vigilance face aux bandits. Ceux qui sont les vrais bandits circulent en costume et chemise blanche et roulent dans de grosse cylindrés, explique M. Gédéon.

Face aux multiples dangers l’ex chef de la Police exhorte les policiers à serrer les rangs autour de leur nouveau chef. Rester unis cultiver l’apolitisme au sein de l’institution, dit-il arguant que c’est la seule formule pour faire échec aux tentatives de division.

En tirant sa révérence, M. Gédéon a confié que le parcours a été plus difficile qu’il ne devrait l’être. S’il a fait état d’une bonne collaboration avec le Premier Ministre démissionnaire, Jean Michel Lapin, il n’a fait pas allusion au chef de l’état Jovenel Moïse.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top