Haiti

Haiti: Les pêcheurs au large de la Grand-Anse portés disparus, retrouvés sains et saufs

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

JÉRÉMIE – Ils étaient plus d’une vingtaine de pêcheurs, partis de différentes communes du département de la Grand-Anse, pour vaquer à leurs occupations de pêche. Portés disparus depuis mercredi 12 septembre, ils ont été retrouvés dimanche 16 septembre, grâce à une opération de recherches lancée conjointement par la Garde-côte haïtienne, la Croix-Rouge-Haïtienne, le Semanah, ainsi que les Garde-côtes américaines.

La presse locale était en émois, ce début de semaine. Une vingtaine de pêcheurs issus de diverses communes de la Grand-Anse (qui ne s’est pas encore remise du cyclone Matthew), était portée disparue alors qu’ils vaquaient à leurs occupations. Selon les informations recueillies du Semanah et de la Garde-côte haïtienne, ces pêcheurs ont quitté, depuis mercredi 12 septembre, les communes de Bonbons, des Irois, d’Anse-d’Hainault et des villes côtières du département et n’y sont pas retournés. Ce qui a soulevé une vive inquiétude, en raison des risques de fortes averses prévues par la météo à l’arrivée de l’ouragan Florence.

Une opération de recherches était lancée conjointement par la garde-côte haïtienne, le Service maritime et de navigation d’Haïti, la Croix-Rouge Haïtienne et la garde-côte américaine. « Un bateau de la garde côtière haïtienne était parti des Cayes pour aller rejoindre les pêcheurs sur l’Ile de la Navase et les accompagner au moment de leur retour, a informé Carlo Cérome, directeur de Planification du Semanah, soutenant que « l’un des bateaux n’avait pas assez de carburant pour assurer son retour sur la terre ferme ». C’est dans cette optique qu’un hélicoptère avait été dépêché de Miami pour leur venir en aide.

Environ vingt personnes ont été retrouvées saines et sauves avec huit bateaux, rapporte M. Célome. L’un d’entre eux n’avait pas de carburant. Et le plus inquiétant, confie Célome, c’est que les navigateurs n’avaient aucun moyen d’entrer en communication avec le Service.

Aucune perte en vies humaines n’a été relevée. Mais le Service Maritime de Navigation d’Haiti (Semanah) appelle les navigateurs à la vigilance et à la prudence, les suggère de ne pas naviguer en cas de mauvais temps.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Haiti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top