Haiti

Haiti : Les capois marchent de nouveau pour leur aeroport

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Aux abords de la place d’armes du Cap-Haïtien, en début de week-end, une unité sonore mobile bombarde les passants de messages publicitaires, principalement un qui invite les citoyens de la ville à fouler le pavé, ce mercredi 12 février. L’objectif de cette mobilisation médiatique qui gagne aussi les stations de radio locales : avoir le maximum de personnes dans les rues pour porter les autorités à achever les travaux d’agrandissement de l’aéroport international du Cap Haïtien.

Manifestation

Dans son message adressé aux citoyens, Fekokap invite à marcher pacifiquement dans les rues du Cap-Haïtien pour exiger l’achèvement de plusieurs travaux d’infrastructures essentiels pour le développement du département du Nord, en particulier les travaux de l’aéroport international du Cap-Haïtien. Dénommée « marche pour l’aéroport », elle partirait de la place de Carénage, à 11 heures du matin, ferait le tour de la ville pour aboutir devant les locaux de la délégation afin de délivrer le message aux autorités, avons-nous appris auprès des organisateurs.

Le coordonnateur de la Fédération des comités de quartiers du Cap-Haitien (Fekokap en Haïtien), le Dr Daniel Albert, justifie cette marche par l’arrêt des travaux et le silence des autorités locales. « Nous allons nous asseoir dès samedi après la marche pour évaluer et développer de nouvelles stratégies au cas où nos revendications ne seront pas satisfaites », a confié au Nouvelliste le coordonnateur de Fekokap, qui ajoute que la marche aura nécessairement une suite.

Albert

Les fonds de Labadie promis aux Capois par le président de la République, l’achèvement de la route Cap-Haïtien-Labadie, le pont de la rue 5 qui doit relier le centre du Cap-Haïtien à la route de l’aéroport, la construction du marché de la rue 3, le complexe administratif toujours inoccupé en dépit de son inauguration, sont autant d’autres revendications greffées sur la principale qui demeure l’achèvement des travaux de construction de l’aéroport. « Ni à bas, ni vive en faveur ou contre personne.

Nos revendications sont claires », a expliqué le Dr Daniel Albert, qui précise que sans être des partisans du pouvoir, Fekokap, qui regroupe une quarantaine de quartiers, veut éviter toute confusion, toute infiltration ou récupération politique de la « marche pour l’aéroport ». Les initiateurs de cette marche ont fait savoir que la police a été régulièrement informée. Une brève visite sur la piste et dans les environs de l’aéroport du Cap Haïtien laisse comprendre que les travaux sont suspendus depuis quelque temps. Aucune raison avancée pour la suspension des travaux.

Aeroport International Cap-Haitien Rêve ou Réalité   (video)

Le directeur régional de l’Autorité aéroportuaire, Jean Joseph Larosilière, ne veut pas entrer dans les détails. Il précise que la piste de l’aéroport, long de 2652 mètres, est déjà achevée. Il reste à présent la construction de l’aérogare, du bâtiment des sapeurs-pompiers et la tour de contrôle. « Les travaux de construction de l’aérogare seront repris le plus vite possible », a fait savoir M. Larosilière sans être en mesure d’avancer une date. En attendant, les gens se mobilisent au Cap-Haïtien et dans le reste du département pour exiger la reprise des travaux.

L’administration René Préval avait lancé les travaux d’agrandissement de cet aéroport, le 24 août 2010. La fin des travaux a maintes fois été annoncée par le gouvernement Lamothe mais continue de traîner jusqu’à l’arrêt aujourd’hui.

Dieudonné Joachim /djoachim@lenouvelliste.com

Photos/Jérôme

Video/Cap-Haitien en Vrac/Niss Leroy/David Victorin

www.anmwe.com

 

To Top