Haiti

Haiti: Le sénateur Willot Joseph dément avoir reçu de l’argent pour voter Fritz William Michel

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Depuis jeudi soir, un extrait d’une interview du Sénateur Willot Joseph accordée à un média de la capitale haïtienne tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Le fragment en circulation ferait comprendre que l’élu du Centre aurait confirmé lui-même avoir reçu de l’argent afin d’accorder un vote favorable à la déclaration de politique générale du Premier ministre nommé.

« Dans un pays difficile comme le nôtre où tout le monde est à court d’argent, si on m’en donne gratuitement pourquoi refuserais-je une fois qu’il n’est pas de provenance douteuse? « , s’interroge le Sénateur dans l’extrait sonore critiquant le fait qu’un tel dossier est étalé sur la place publique.

« Je n’ai aucun problème avec l’argent moi. Je ne suis pas un hypocrite. Si vous pensez avoir plus de bon sens que moi, à ma place, qu’auriez-vous fait, oseriez-vous refuser? », a-t-il lancé à un journaliste qui comprendrait qu’il s’agissait des 100 mille dollars dénoncés par Sorel Jacinthe mercredi soir sur les ondes de Zénith FM.

Contacté par notre rédaction, Willot Joseph dénonce le manque de professionnalisme des journalistes en question qui, selon ses propos, n’ont diffusé qu’une partie de l’interview pour semer la confusion dans la tête des gens.

« Je n’ai rien à voir avec cette question de 100 mille dollars », confirme Willot Joseph demandant aux journalistes de ne pas déformer les propos des gens tout en les invitant à diffuser l’intégralité de l’interview.

À notre micro, le Sénateur qui dit avoir rencontré Fritz William Michel environ 4 fois dans le cadre des consultations, informe avoir négocié uniquement des projets avec lui. Parmi eux, la construction des routes Maïssade/Hinche, Boucan carré/ Mirbalais et Baptise/Belladère.

Parallèlement, même si Kedlaire Augustin reconnaît qu’il est coutume de monnayer les parlementaires en prélude à chaque séance de ratification, lui et les autres collègues indexés dans ce scandale de corruption à savoir Dieudonne Numa ETIENNE, Jacques Sauveur Jean et Wilfrid Gélin ont également démenti avoir reçu de l’argent du Premier ministre nommé pour ratifier sa déclaration de politique générale.

Comme jamais auparavant, le dossier prend une autre ampleur. L’avocat André Michel s’en empare finalement.

« Suite aux Déclarations du Sénateur de la Grand’Anse, Saurel Jacinthe, révélant que 500.000 dollars américains ont été distribués aux Sénateurs Dieudonne Numa ETIENNE, Kédlaire Augustin, Jacques Sauveur Jean, Wilfrid Gélin et Willot Joseph, à raison de 100.000 dollars américains chacun, par le Premier Ministre nommé Fritz william Michel, pour le vote de sa déclaration de politique générale, une plainte sera déposée formellement le lundi 16 Septembre 2019 au Cabinet d’instruction contre le PM Nommé et les 5 sénateurs Indexés pour corruption, Blanchiment des avoirs et association de malfaiteurs », annonce Me André Michel dans une note acheminée à la rédaction de Juno7 ce vendredi.

Selon l’homme de loi, cette plainte permettra à la justice de déterminer l’origine de cette somme faramineuse distribuée par le PM nommé aux Sénateurs en échange de leur vote avant d’appliquer la sanction la plus sévère contre les coupables.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top