Health

Haiti: Le RNDDH dénonce des candidats agréés, impliqués dans des crimes graves

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le RNDDH dénonce le cas de plusieurs individus qui sont recherchés par la Police ou qui sont décriés par la clameur publique mais qui, en raison de leur accointance politique ou autre, bénéficient d’une protection contre toute forme d’arrestation ou de détention et ne sont jamais inquiétés.

Irrégularités relevées dans la liste des candidats aux Législatives :

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) qui est divisée en plusieurs cellules travaillant sur des thématiques spécifiques a, à ce stade, toute son importance.

En effet, le Bureau des Affaires Criminelles, le Bureau de Renseignements Judiciaires, la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants, le Bureau des Affaires Financières et Economiques, etc. peuvent fournir, en raison de leur base de données, des informations précises concernant des poursuites ouvertes contre des individus en conflit avec la Loi.

Pourtant, le RNDDH peut affirmer que les noms de nombreux individus en conflit avec la Loi figurent dans la liste des candidats aux Législatives agréés par le CEP. Ils sont impliqués dans la perpétration de crimes graves. Certains ont été arrêtés, gardés dans des Commissariats ou des Sous-Commissariats du pays, incarcérés pour être ensuite irrégulièrement ou provisoirement libérés.

Parmi ces candidats, le RNDDH a relevé le cas de quatre (4) candidats au Sénat de la République et de trente et un (31) autres candidats à la Députation.

Les informations concernant les crimes qui leur sont reprochés sont ainsi ventilées :
· Six (6) cas d’assassinat
· Six (6) cas d’escroquerie, d’abus de confiance
· Cinq (5) cas de violence, d’agression et de voies de fait
· Quatre (4) cas d’enlèvement
· Quatre (4) cas de vol
· Quatre (4) cas de faux, d’usage de faux et d’association de malfaiteurs
· Deux (2) cas de trafic illicite de stupéfiants
· Un (1) cas de détention illégale d’armes à feu
· Un (1) cas de corruption
· Un (1) cas de viol
· Un (1) cas de vol de propriété

De plus, au moins deux (2) candidats ont été déportés des Etats-Unis d’Amérique en raison de leur implication dans des actes répréhensibles.

Elections 2015 : Le RNDDH questionne la Moralité de certains Candidats

Source/RNDDH
Photo/Archives
www.anmwe.com

rnddh

To Top