Haiti

Haiti: Le Président Michel Martelly reçoit son homologue français François Hollande

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – 5 ans après Nicolas Sarkozy, le chef d’état français, François Hollande effectue une visite officielle en Haïti. A l’instar de son prédécesseur, le président Hollande se rendra sur le site de l’hôpital de l’université d’état d’Haïti (HUEH). Le plus grand centre hospitalier du pays, détruit par le violent séisme du 12 janvier 2010 est en chantier avec des fonds accordé par la France et les Etats-Unis.

Si la visite de M. Sarkozy avait permis de réchauffer les relations entre les deux états refroidies par le dossier de la restitution de la dette de l’indépendance, la visite de M. Hollande doit permettre de renforcer les relations bilatérales entre les deux états.

Au moins 4 accords seront paraphés par des ministres français et haïtiens dans les secteurs de l’énergie, agroalimentaire, formation professionnelle et éducation. Les accords seront paraphés au Palais National en présence des présidents Martelly et Hollande.

Dans le même temps les séances de travail entre les officiels haïtiens et français devraient permettre de jeter les bases d’une intensification de la coopération dans le domaine de la décentralisation. Les responsables des départements français d’outre mer, membres de la délégation, devraient également envisager de nouvelles pistes de coopération.

Le chef d’état français devrait prononcer un discours sur la place Toussaint Louverture durant son séjour. Il devrait en cette occasion saluer la mémoire des esclaves qui ont proclamé l’abolition de l’esclave et la création de la première république noire. Dimanche en Guadeloupe, M. Hollande avait déjà rendu hommage à la mémoire de Toussaint Louverture.

Le discours très attendu sur la place Toussaint Louverture au Champ de Mars devrait permettre à M. Hollande de s’acquitter d’une dette morale envers Haïti. Une visite de quelques heures en Haïti pour le président Hollande accompagné d’une forte délégation de 300 personnes.

Source/LLM / radio Métropole Haïti

Photo/Archives

www.anmwe.com

1

To Top