Haiti

Haiti: Le juge Lamarre Bellizaire sous le coup d’une enquête du CSPJ

PORT-AU-PRINCE – Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) a ouvert une enquête afin de faire la lumière sur le verdict d’un tribunal criminel ayant permis la libération de deux présumés chefs de gang. Woodly Ethéard et Renel Nelfort, avaient été libérés par le juge Lamarre Bellizaire le vendredi 17 avril 2015 dans le cadre des assises criminelles sans assistance de jury.

Le conseiller judiciaire Max Elibert assure que le CSPJ a été informé du scandale provoqué par ce jugement qualifié de ” parodie de justice”.

L’enquête administrative devra déterminer le niveau de responsabilité de chaque membre du système judicaire dans ce dossier qui a soulevé l’indignation des acteurs politiques et opérateurs économiques nationaux et internationaux. Nous avons des pouvoirs limités sur les juges, a fait valoir M. Elibert, juge à la Cour d’Appel des Cayes.

Une convocation du juge Lamarre Bellizaire est envisagée par le CSPJ qui est l’instance chargée de réaliser la certification des juges.

M. Elibert explique que les membres du CSPJ veulent prendre du recul afin de comprendre la situation. Nous ne voulons pas agir sous le coup de l’émotion, dit-il.

Le magistrat soutient que le CSPJ interviendra s’il y a eu faute disciplinaire ou faute administrative. Ces scandales ne font pas honneur à la justice, a insisté M. Elibert estimant qu’il faut mettre un terme a cette situation.

Interrogé sur la possibilité qu’un dossier pendant à la Cour d’Appel soit transmis à une juridiction de jugement, M. Elibert a fait valoir que ceci est contraire à la jurisprudence. Quand il y a appel il faut attendre la décision des juges de la Cour d’appel, a-t-il expliqué.

Source/LLM / radio Métropole Haïti

Photo/Archives

www.anmwe.com

2

To Top