Haiti

Haiti: Le député de Kenskoff dénonce la surfacturation des contrats d’énergie de l’État avec le privé

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Alfredo Junior Antoine, député de la commune de Kenskoff, a dénoncé des contrats d’énergie de l’État avec des compagnies privées fournisseurs d’électricité dans le pays. Le député, du haut de la tribune de la chambre des députés, a pointé du doigt Haytrack, Sogener et E-Power ont des contrats surfacturés avec l’État depuis plusieurs années.

« Environ douze (12) millions de dollars sont payés à la compagnie SOGENER chaque mois pour la diffusion de l’électricité », a lâché l’élu de Kenskoff en marge de la séance en rapport à la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier Ministre Fritz William Michel.

S’adressant au nouveau Premier ministre, le député de Kenskoff avait exigé son vote à la révision de ces contrats. Une promesse effectuée par Fritz William Michel réagissant à chaud sur le vote de confiance reçu des députés dans la soirée du mardi 3 septembre 2019.

Alfredo Antoine a d’autre part adressé des reproches aux présidents Gary Bodeau (chambre basse) et Carl Murat Cantave (Sénat) qui auraient refusé, selon lui, de convoquer l’assemblée nationale pour le vote d’un accord sur l’énergie entre Haïti et Taiwan en attente de ratification.

Cet accord dans les tiroirs de l’Assemblée Nationale avec Taiwan devrait faciliter l’électrification du pays 24h sur 24, une promesse faite par le président de la République, Jovenel Moise.

Sur la même lancée, Alfredo Junior Antoine qui se présente comme un député indépendant, fait part d’une dette de 194 millions de dollars de la compagnie Sogener à l’État haïtien.

Selon une source sûre du BMPAD, cette dette est entièrement liée au fonds Petrocaribe dont on ne cesse de réclamer la restitution », avance Alfredo.

Source/Haiti Press Network
Photo/archives
www.anmwe.com

To Top