Haiti

Haiti: Le Conatel ferme plus d’une dizaine de stations de “radio pirates”

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Conseil national des télécommunications (Conatel) a procédé à la fermeture de plus d’une dizaine de stations de radio dans plusieurs départements du pays.

Les radios concernées, qualifiées par le Conatel de “pirates”, sont situées tant à Port-au-Prince que dans le Nord, l’Artibonite et le Sud-est d’Haïti, précise le Conatel, dans une note d’information dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

¨Cette série de fermetures entre dans le cadre de la « lutte contre l’insécurité hertzienne et audiovisuelle ambiante¨, indique-t-il.

¨Le Conatel est à pied d’œuvre sur l’ensemble du territoire de la République aux fins d’éradiquer le phénomène des stations de radio pirates’’, souligne la note.

¨Ces dernières polluent le spectre radio électrique, causant ainsi des interférences nuisibles, non seulement aux stations de radio régulièrement installées mais encore aux communications aéronautiques et à celles de la Police, déplore le Conseil national des télécommunications.

« Sur l’ensemble du pays, on dénombre 697 stations de radio rien que sur la bande FM, dont 347 sont illégales », avait fait savoir, en 2016, l’ancien directeur général du Conatel, Jean Marie Altéma.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/AlterPresse
Photo/Archives
www.anmwe.com

Radio-FM-Haiti

To Top