Crime

Haiti : Le chef de gang Ti Kenken de Martissant tué par ses soldats

Mackendy François, alias « Ti Kenken », un chef de gang de renom qui faisait la pluie et le beau temps dans le quartier de Martissant, notamment à Grand’Ravine, a été assassiné par ses acolytes tôt, ce jeudi matin, dans son fief, alors qu’il célébrait de façon grandiose son 29e anniversaire de naissance, a confirmé à HPN le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti, M. Garry Desrosiers.

IMG_0287[1]

Le bandit qui a tué « Ti Kenken », s’appelle «Tèt kale » ainsi connu. D’autres soldats de la victime sont également impliqués dans son assassinat. L’inspecteur de police cite le nom d’un certain Joseph Kénold Junior, alias Junior Doy.

Selon M. Garry Desrosiers, un mauvais partage d’une somme d’argent venue on ne sait où, serait à la base de cet homicide.

« Mackendy François était en train de fêter majestueusement ses 29 ans d’existence sur la terre, quand des soldats de son gang l’estimant fautif, ont décidé de l’abattre vers 4 heures du matin », a fait savoir le porte-parole adjoint de la PNH.

Pour l’instant, la police est en train de prendre les dispositions nécessaires afin de récupérer le cadavre, après le constat du juge de paix.

Contacté à cette fin, le porte-parole de la PNH, le commissaire Frantz Lerebours, nous a affirmé que le nommé « Ti Kenken » était un chef de gang très recherché par la police. Mackendy François, indique Frantz Lerebours, est reproché pour de nombreux actes malhonnêtes déjà commis au sein de la société.

« C’est un individu qui compte beaucoup d’actes négatifs dans son actif. Il a déjà exécuté bon nombre de policiers, y compris un inspecteur de police de la Marine », rapporte le commissaire Lerebours.

Selon des informations, le gang que dirigeait “Ti Kenken” serait impliqué dans l’assassinat du policier Walky Calixte en avril 2012.
Source/A.L/HPN

www.anmwe.com

To Top