Haiti

Haïti: Le Bureau de la Communication condamne les attaques et menaces à l’encontre des journalistes

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication a appris avec émoi et stupéfaction l’attaque dont a été la cible, le reporter et caméraman de la Radio Télévision MegaStar, Sétoute Yvens, dans la soirée du mardi, 28 juillet 2020 par des individus armés dans la zone de Drouillard, (Commune de Cité Soleil) alors qu’il rentrait chez lui.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication condamne cette attaque et toutes autres formes d’agressions contre les travailleurs de la presse en général. Le Bureau du Secrétaire d’Etat rappelle qu’Haïti fait partie des tous premiers pays à rejoindre l’UNESCO dès 1946, qui a adopté lors de sa 29ème Conférence générale le 12 novembre 1997, la Résolution 29, condamnant sans réserve la violence contre les journalistes.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat profite de l’occasion pour condamner également les menaces de mort proférées contre le journaliste Pradel Alexandre, coordonnateur général de la Fédération des journalistes de l’Artibonite (FEJA).

Le Bureau du Secrétaire d’Etat, au nom du Gouvernement de la République, présente ses sympathies au journaliste Sétoute Yvens et lui assure de sa solidarité, de même qu’à Pradel Alexandre.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication tout en leur donnant la ferme assurance que le Gouvernement mettra tout en œuvre pour lutter contre l’insécurité, le banditisme, les invite à porter plainte par devant la justice pour que les auteurs de ces actes puissent être identifiés et punis.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication lance ainsi un appel aux forces de l’ordre qui doivent se montrer très vigilantes dans la lutte contre l’insécurité et ses corollaires.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat rappelle la volonté inébranlable du Gouvernement de continuer à travailler inlassablement afin de préserver la liberté d’expression et à la liberté d’information, qui sont des droits fondamentaux dans la vie démocratique de notre pays.

Source/Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top