Education

Haiti: Inauguration du Centre de Formation Professionnelle et Technique de Hinche

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

HINCHE – Le Ministère de la Communication informe que le Président de la République, S.E.M Jovenel Moïse, accompagné de la Directrice de l’Institut de la Formation Professionnelle, Mme Maguy Durcé, du Représentant de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) en Haïti, M Koldo Echebbaria, a procédé, ce vendredi 31 août 2018, à l’inauguration du Centre de Formation Professionnelle et Technique de Hinche, situé à Marmont, localité Salpaterre. Cette cérémonie s’est déroulée également en présence du Député de la circonscription de Hinche, l’Honorable Fred Piton, du Maire de la communne, M. Jonel Jn Baptiste, du Vice Délégué, M. Emmanuel Frantz Piton et de plusieurs autorités locales et personnalités de la société civile.

Erigé sur un terrain de 27050 mètres carrés, à travers 6 pavillons, le Centre de Formation Professionnelle et Technique de Hinche (CFPTH) dont le coût de construction est évalué à environ 5 millions de dollars US, offre des programmes appliqués dans 7 filières (l’exploitation et traitement des eaux, construction civile, technologie de l’information et de la communication, travaux d’argile, transformation des produits agricoles et la mécanique générale) réparties en 35 métiers pour 3000 apprenants.

Le CFPTH doté d’une infrastructure moderne, avec une architecture futuriste est réalisé par une firme locale. Au cœur du Plateau Central, la construction de ce centre représente un outil bâtisseur d’avenir qui va permettre à des jeunes de se libérer de la peur du chômage.
Le Ministère de la Communication rappelle qu’après Trou-du-Nord et Jacmel, Hinche est la 3ème ville à recevoir un centre de formation technique et professionnelle, depuis le début du quinquennat du Président de la République, S.E.M Jovenel Moïse qui souhaite multiplier ses interventions dans ce secteur en le rendant plus accessible de manière à ce que les jeunes puissent développer leur potentiel de citoyens (nes) responsables.

Source/Ministère de la Communication
Photo/Ministère de la Communication
www.anmwe.com

To Top