Haiti

Haiti: Grève générale de transport dans la région métropolitaine de Port-au-Prince

PORT-AU-PRINCE            La grève générale a provoqué une grande perturbation des activités économiques dans la capitale haïtienne ce lundi. Très peu de véhicules de transport en commun étaient visibles dans les principales artères de Carrefour, Port-au-Prince, Delmas, Pétion ville, Croix des Bouquets et Tabarre formant la région métropolitaine.

2

Les centres d’embarquement des tap tap étaient pratiquement déserts tôt dans la matinée. Un peu plus tard des foules composées d’écoliers, d’ouvriers et de fonctionnaires convergeaient vers la capitale.

Les grévistes ont érigé des barricades de pneus enflammés dans certaines artères notamment à l’avenue Poupelard, au Carrefour de l’aéroport, au carrefour Gerald Bataille et à Damien dans la Plaine du Cul de sac.

1

L’objectif est d’empêcher au rares tap tap de transporter des passagers. A Damien les barricades de pneus ont empêché aux automobilistes de la zone de se rendre au Centre ville de Port-au-Prince.

Dans d’autres régions des grévistes utilisent d’autres moyens pour forcer tous les chauffeurs à respecter la grève. Au Canapé vert et à Delmas 34 des chauffeurs avec le concours de riverains bloquent les rares autobus de transport en commun. Ils contraignent les passagers à descendre du bus afin de s’assurer du respect de la grève. Nous défendons la grève mais nous n’avons pas recours à la violence, a fait valoir un des chauffeurs participant au mouvement.

5

Ces grévistes n’agressent pas les conducteurs de véhicules privés. De nombreux véhicules privés étaient remarqués dans les rues de Turgeau, Canapé vert, Delmas, Pétion ville et Port-au-Prince. Les chauffeurs grévistes font état de leur détermination à poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction de leur revendication.

Source/LLM / radio Métropole Haïti

Photos/Facebook

www.anmwe.com

2

To Top