Haiti

Haiti: Evaliere Beauplan frustré par la mobilisation des sénateurs de la majorité

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le président de la commission spéciale ayant soumis le rapport sur la mauvaise gestion des fonds de Pétrocaribe, Evaliere Beauplan, ne décolère pas en raison de la mobilisation des sénateurs de la majorité qui ont empêché la publication de nouveaux documents.

Lors de la séance plénière du 31 janvier 2018 les membres de la majorité ont multiplié les interventions et critiques empêchant aux membres de la commission de faire valoir leurs arguments.

Les 3 commissaires, qui ont assumé le rapport, Evaliere Beauplan, Nenel Cassy et Antonio Cheramy, membres de l’opposition radicale, avaient prévu de faire des projections de documents audiovisuels pour confirmer leurs recommandations. Cette stratégie comprenait des séances de vidéos montrant les deux autres membres dissidents de la commission, Onondieu Louis et Hervé Foucand, impliqués dans les séances d’audition. Ces deux sénateurs, membres de la majorité ont dénoncé le rapport comme étant partisan.

Selon le président de la commission lors des auditions des ministres ont accusé des fonctionnaires d’être responsables de détournement de fonds.

Frustré de ne pouvoir soumettre d’autres preuves à l’assemblée des sénateurs, il avait quitté la séance avant la proposition de rejet du rapport par la majorité.

Le sénateur Beauplan critique ses collègues de la majorité, qui avaient « hâte d’enterrer » le rapport sans tenir compte des documents en annexe. Il assure avoir soumis plus de 1 000 pages en annexe du rapport aux sénateurs lors de la séance.

Il regrette que les sénateurs n’aient pas voulu donner un avis conforme à la justice haïtienne en votant en faveur du rapport. Le parlementaire souligne toutefois que le dossier a déjà été porté par devant les autorités judiciaires.

M. Beauplan ne considère pas son travail comme vain faisant valoir que le rapport a permis à la population de se faire une opinion sur les fonds dilapidés par des officiels dans le cadre de l’accord Pétrocaribe. Les citoyens connaissent maintenant les noms des personnalités qui ont encaissé les fonds mais n’ont pas réalisé les ouvrages promis, prévient il accusant des personnalités épinglées dans le rapport d’avoir investis des montants pour étouffer l’affaire. Les fonds dilapidés sont de l’ordre de milliards de dollars, nous comprenons que des millions de gourdes aient été dépensés pour classer le dossier, regrette M. Beauplan.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

Evaliere-Beauplan

 

To Top