Haiti

Haïti: Le SDP dénonce la lenteur de Ariel Henry dans l’application de l’accord du 11 Septembre

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – À l’approche du 7 février 2022, le secteur démocratique et populaire demande au gouvernement d’actualiser les termes de l’accord du 11 Septembre 2021. Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 10 janvier en son local sis à Delmas 75, le SDP dit constater la fin du mandat des dix sénateurs et dénonce entre autres l’occupation des espaces financiers et économiques de l’Etat par le PHTK quatre mois après la signature de l’accord du 11 Septembre 2021.

Prise en otage des espaces financiers et économiques de l’Etat par le PHTK
Dans une ambiance de forte agitation, le secteur démocratique et populaire a lancé ce lundi sa Conférence de la Rentrée Politique en présence de plusieurs militants surexcités. Par la voix de l’ex Sénateur Nenel Cassy, le SDP dénonce l’occupation des espaces financiers et économiques de l’Etat par le PHTK notamment les Jovenelistes et les Martellistes. Cette situation est une aberration politique, selon l’ ex parlementaire qui exhorte le gouvernement à passer à l’action et installer de nouveaux directeurs généraux, conformément à l’accord du 11 Septembre.

“A la BRH, c’est un vrai fiasco”, dénonce l’ancien président de l’économie et des finances du Sénat de la République Nènel Cassy qui dit constater l’échec de la politique monétaire de l’équipe de ladite banque.

“Le taux de change n’arrête pas de grimper, la population n’a pas accès au dollar dans les maisons de transfert tandis que de 2019 à 2020, la BRH a injecté environ 150 millions de dollars sur le marché, sans oublier que pour la fin de l’année 2020, la BRH a encore injecté plus de 90 millions sur le marché”, rappelle Nenel Cassy qui souligne au passage la montée du taux de l’inflation de 8.5 % a 25% et demande à Ariel Henry d’adopter des mesures rapides afin de limiter ce gaspillage de dollars au sommet de l’État et améliorer le coût de la vie de la population haïtienne.

L’économiste Nènel Cassy dénonce aussi la corruption à l’Office national d’assurance vielliessse et demande qu’une commission d’enquête soit mise sur pied afin d’auditer l’institution durant la periode de la transition. “Le dossier doit être traité avec transparence”, a-t-il souligné.

10 janvier 2022, fin du mandat des dix sénateurs, selon le SDP
Le Secteur démocratique s’est prononcé, au cours de cette conférence, sur la question du mandat des dix sénateurs. ” Lors d’une réunion tenue le 7 janvier 2022 entre les signataires de l’accord du 11 Septembre et le premier ministre Ariel Henry, nous avons reconnu que le mandat des dix sénateurs arrive à terme, ce lundi 10 janvier”, a déclaré Me André Michel qui souligne que c’est aussi la position du SDP relativement à la question.

Le SDP dénonce la lenteur du gouvernement relativement à l’application de l’accord du 11 septembre

Le gouvernement accuse une lenteur innaceptable dans l’application de l’accord du 11 Septembre 2021. Concernant les mesures d’accompagnement annoncées par le gouvernement suite à l’augmentation des prix du carburant, rien n’est toujours fait constate le sénateur Cassy qui signale que le SDP se dressera contre toute augmentation des prix du carburant.

“L’insécurité à Martissant perdure. Le sang des innocents n’arrête pas de couler. Il n’y a malheureusement aucune disposition du gouvernement de Ariel Henry pour résoudre le problème de l’insécurité à Martissant”, dénonce le Secteur Démocratique et populaire.

Il faut qu’il y ait de serieuses reformes dans le système judiciaire, a déclaré Nenel Cassy qui exhorte le ministre de la Justice et de la sécurité publique à mettre en place des dispositions afin que tout soit mis à point dans le système de la justice haïtienne. Aussi demande t-il la délocalisation du Tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Aussi, le Sénateur a, durant son intervention, souligné l’importance des rappels dans les missions diplomatiques. “Il est important qu’il y ait des Rappel dans les missions diplomatiques. car au niveau de ces missions il n’y a pas de politique étrangère. Il faut donc des rappels afin de redresser les missions diplomatiques”, a déclaré l’ancien sénateur du département des Nippes Nenel Cassy.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top