Haiti

Haiti: Edwin Zenny « Jovenel Moise est un ‘’homme’’ qui ne respecte pas son mot »

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Edwin Zenny

PORT-AU-PRINCE – Quand il s’agit de parler du président de la République, depuis quelques temps, l’ancien sénateur Edwin Zenny, ex-chef de campagne de Jovenel Moise dans le Sud-est, n’est pas du tout tendre à l’égard de ce dernier. Les noms d’oiseaux pleuvent !

Dans une récente interview accordée à un journaliste, l’homme d’affaires a révélé que la Caravane du changement, faux programme-phare du locataire du Palais national, est bloquée. Tout ce qui se fait sous couvert de ce programme n’est que de la poudre aux yeux.

Selon l’ancien sénateur de la République, Jovenel Moise est un ‘’homme’’ qui ne respecte pas son mot. Celui qui nous gouverne n’a aucun sens de la parole donnée.

À titre d’exemple, Edwin Zenny cite les promesses non tenues du 58ème président d’Haïti. Celui-ci, lors de sa campagne électorale, s’était engagé par devant la population du Sud-est de réhabiliter ‘’Lakou New-York’’, espace en état constant de délabrement. Deux ans depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême rien n’est fait, déplore l’ancien maire de la commune.

Ajouté à cela, l’état exécrable de la route Peredo qui mène à Anse-à-Pitre non loin de la frontière. Jovenel Moise avait aussi promis de construire ce tronçon. Niet !

Fustigeant l’amateurisme de Jovenel Moise, Edo Zenny a révélé que ce dernier roule dans la farine même ses alliés les plus sûrs.

‘’Jovenel Moise est un fieffé menteur’’, tance l’ancien sénateur qui annonce être passé à l’opposition.

Plus loin, Edwin Zenny qualifie de trahison pure et simple le vote d’Haïti à l’OEA contre la reconnaissance de la légitimité du président Vénézuélien, Nicolas Maduro.

Comme pas mal d’analystes, Edwin Zenny ne comprend pas ce revirement spectaculaire d’Haïti qui, deux mois plus tôt, avait salué l’élection du successeur d’Hugo Chavez pour ensuite lui tourner le dos.

Mettant en avant les liens historiques des deux pays, l’ex-Parlementaire croit que le vote d’Haïti est une honte.

Même si Edo Zenny se montre très amer contre Jovenel Moise ces derniers jours, allant même jusqu’à le traiter de ‘’merde’’ (malpropte), il se veut toutefois prudent.

‘’Je suis aujourd’hui dans l’opposition. Mais je suis contre la logique du chambardement, contre le ‘’rache manyok’’. Jovenel Moise doit boucler son mandat. La nation retiendra seulement que nous avons eu un bluffeur comme président’’, a laissé entendre l’ex-sénateur qui, néanmoins, croit que le président de la République pourrait se rattraper durant les trois années qu’il lui reste à passer au pouvoir.

Source/Haiti 24

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top