Crime

Haiti: Des migrants haïtiens inquiets continuent de fuir le territoire dominicain

OUANAMINTHE – Par peur de représailles, des ressortissants haïtiens continuent de fuir la République Dominicaine en passant par le point frontalier officiel situé entre Dajabón (province dominicaine) et Ouanaminthe (commune du département du Nord-Est d’Haïti), observe l’agence en ligne AlterPresse.

Des effets personnels et ménagers, des ustensiles de cuisine sont, entre autres, transportés sur des camions et bicyclettes vers le territoire haïtien.

« Je ramène avec moi des matériaux de construction que je vais déposer à Plaisance (département du Nord) pour les mettre à l’abri chez moi », fait savoir un migrant haïtien après son arrivée en terre natale.

Même si sa sécurité n’est pas menacée dans la zone où il vit en République Dominicaine à cause de sa renommée, le migrant affirme, cependant, qu’il n’est pas aussi confiant quand il se déplace dans d’autres zones en territoire voisin.

Un autre jeune avoue avoir été obligé de retourner au bercail après une altercation avec des agents de l’immigration dominicaine, au cours de laquelle ces derniers ont déchiré les documents de voyage d’un groupe de migrants haïtiens dont il faisait partie, dans la zone touristique de Puerto Plata.

Ces agissements sont très courants en République dominicaine, rapporte-t-il.

De retour dans le pays dans le but de venir inscrire ses deux enfants dans une école haïtienne, une ressortissante haïtienne au nom de Glade Jonas explique qu’elle s’est inscrite depuis quelque temps au Plan national de régularisation des étrangers (Pnre), mais que les autorités dominicaines ne lui ont pas encore remis les documents pour régulariser sa situation.

La République Dominicaine continue d’intensifier le processus de rapatriement des migrants vers Haîti, réinitié depuis la fin du Pnre le 17 juin 2015.

Malgré une réduction du nombre de ressortissants haïtiens rentrant au pays au cours du mois d’août 2015, la situation demeure toujours inquiétante, déplore le Réseau frontalier Jeannot Succès (Rfjs), une organisation de défense des droits humains.

POUR PLUS DE DÉTAILS CONCERNANT CET ARTICLE, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/Alter Presse
Photo/Archives
www.anmwe.com

1

To Top