Haiti

Haiti: André Michel «Jovenel Moïse utilise la crise alimentaire pour demander aux américains de débarquer dans le pays»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Depuis la dégénérescence de la crise socio-économique et politique qui secoue le pays, les protagonistes s’accusent et restent tous sur la corde raide. Le président déplace ses points de défense, alors que l’opposition politique, pour sa part, contre-attaque.

En effet, à travers une note de presse dont la rédaction de Juno 7 a obtenu une copie, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, André Michel, s’est insurgé contre Jovenel Moïse qui, a-t-il dit, a profité de la crise alimentaire que connaît le pays pour solliciter des Etats-Unis d’Amérique une occupation du territoire haïtien pour qu’il puisse rester au pouvoir.

Selon Me Michel, qui a mentionné une phrase que le Ministre des Affaires étrangères Haïtien, sans citer de nom, aurait adressé au Secrétaire d’Etat américain, on n’a pas besoin d’être trop savant pour comprendre que Jovenel Moïse est en train d’utiliser la crise alimentaire pour demander aux américains de débarquer dans le pays.

« Voici la phrase de la correspondance du Ministre des Affaires étrangères Haïtien adressée au Secrétaire d’Etat américain qu’il faut analyser pour comprendre la manœuvre de Jovenel Moïse : « Je lance, au nom du gouvernement de la République, un appel pressant à une aide d’urgence et un support logistique de votre pays pour la distribution de cette aide. Cette aide pourra s’inscrire aisément dans le cadre de l’important programme Food for Peace », a affirmé l’homme de loi.

Pour le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire le pays fait face à une manœuvre déloyale de Jovenel Moïse pour sauver sa tête dans l’indignité et le déshonneur.

« Un chef d’Etat qui sollicite l’occupation de son pays pour rester au pouvoir est un voyou de la pire espèce », a-t-il tempêté.

Tout en réitérant que la solution à la crise Politique actuelle passe d’abord et avant tout par la démission immédiate de Jovenel Moïse, Me André Michel, a exhorté les autres secteurs vitaux du pays et la Diaspora Haïtienne dans le monde de se lever pour dire non à, ce qu’il appelle, une nouvelle occupation de la première république nègre et indépendante du monde.

Pour conclure, l’avocat et militant politique, dans cette note, a suggéré aux bons samaritains qui veulent distribuer de l’aide alimentaire à la population d’utiliser le couloir des organisations de la société civile pour faciliter le transport et la distribution.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top