News

Bahamas: La Caricom cesse ses contacts avec la République Dominicaine

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

NASSAU                Les dirigeants de la Communauté des Caraïbes (Caricom) ont décidé de ne pas procéder à l’incorporation éventuelle de la République dominicaine au sein de l’organisme en raison de la situation des citoyens d’origine haïtienne dans ce pays, c’est ce qu’a annoncé l’institution dans un communiqué, au cours de leur sommet à Bahamas.

1

Les dirigeants de l’organisation ont exprimé leur préoccupation “sur le nombre croissant de politiques qui affectent gravement les dominicains d’origine haïtienne et les immigrants haïtiens en République Dominicaine”.

Ils ont noté que les représentants du gouvernement dominicain n’ont pas prolongé la date limite pour adhérer au régime de régularisation, de sorte que seulement 6937 d’entre eux pourraient l’appliquer à temps, selon un rapport par Efe.

Caricom a cité l’arrêt de la Cour interaméricaine des droits de l’homme, publié le 22 Octobre 2014, ordonnant la cour dominicaine de modifier ses lois pour reconnaître la citoyenneté de ceux qui sont nés dans le pays.

“La Communauté réitère sa condamnation de la répudiation exercé par le Gouvernement de la République dominicaine à la loi internationale”, indique le communiqué.

Devant cette situation, les dirigeants de la CARICOM ont décidé de ne pas aller de l’avant sur l’intégration possible de la République dominicaine, à l’organisme régional selon un rapport par Efe.

«À la lumière des récents événements problématiques, la Communauté des Caraïbes maintient sa décision d’arrêter tous les contacts avec la République dominicaine,” a indiqué le communiqué.

Caricom est composé d’Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Dominique, Grenade, Guyana, Haïti, Jamaïque, Montserrat, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Suriname et Trinité-et-Tobago.

Anmwe

Source/El Nuevo Herald

Photo/Archives

www.anmwe.com

1

To Top