Haiti

Monde: : Le Président Luis Abinader annonce la construction d’un barrage sur le fleuve Artibonite

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

SANTO DOMINGO, RD – Jeudi 27 mai une réunion de la Commission mixte bilatérale dominicano-haïtienne s’est tenue à la Chancellerie dominicaine à Santo Domingo en vue de faire le point sur la construction en Haïti d’ouvrages en vue du captage d’une partie des eaux de la rivière Massacre, pour irriguer plus de 3,000 ha de terre de la plaine de Maribahoux.

Le Premier Ministre a.i Claude Jospeh a déclaré au début de la réunion « Ma présence à la cérémonie d’ouverture de cette réunion technique […] signifie la détermination du Gouvernement d’Haïti à prévenir un malentendu qui semble surgir dans la gestion et l’utilisation des eaux de la rivière Massacre, conflit latent entre les populations de la zone frontalière […] L’objectif de la réunion est précisément d’explorer les voies et moyens pour dissiper tout malentendu sur la portée et le but réels du projet d’irrigation que le Gouvernement haïtien mène sur la rivière Massacre […] Il est temps que les deux pays s’accordent sur un cadre global pour la gestion des ressources hydrauliques partagées, non seulement à Ouanaminthe / Dajabón, mais dans tous les autres points de la frontière terrestre. »

À l’issue de cette réunion, une déclaration conjointe à été signé ou les deux parties se sont engagées à créer au sein de la Commission Mixte une Table Technique pour une meilleure compréhension des travaux réalisés dans la zone frontalière

Texte de la déclaration Conjointe :

« Réunion binationale sur lu situation des eaux transfrontalières de la Rivière Massacre (ou Dajabon pour les dominicains)

Réunies au Ministère des Relations Extérieures de la République Dominicaine dans le cadre de la Commission vfixtc Bilatérale Haïtiano-Dominicaine, les Délégations présentes se sont mises d’accord sur la déclaration suivante.

Considérant que le Traité de Paix d’Amitié Perpétuelle et d’Arbitrage signé le 20 février 1929 entre le gouvernement de la République d’Haïti et le Gouvernement de la République Dominicaine dans lequel est établi le droit qu’ont les deux nations d’utiliser les eaux des rivières qui se trouvent dans la zone frontalière de manière juste et équitable;

Considérant l’intérêt des deux nations à travailler de manière conjointe pour créer les mécanismes qui garantissent la gestion durable des bassins hydrographiques transfrontaliers et l’utilisation adéquate des cours d’eau binationaux;

Reconnaissant, sur la base des informations fournies aujourd’hui par les représentants de la République d’Haïti et dans l’esprit de compréhension et d’échange d’informations conformément à ce qui est stipulé dans le traité de Février 1929 que l’ouvrage en cours d’exécution sur la Rivière Massacre ou Dajabon pour le captage de l’eau ne consiste pas en une déviation du cours d’eau :

Ont convenu de ce qui suit :

Continuer à échanger des information relatives à tous les ouvrages hydrauliques réalisés ou à réaliser dans la zone fromalière ;

Créer une Table Technique pour une meilleure compréhension des travaux réalisés dans la zone frontalière dans le cadre de la Sous-Commission Agriculture et Environnement de cette Commission Mixte Bilatérale en vue de la création d’une Table Hydrique Binationale ;

Elaborer, dans le cadre de la Table technique, un protocole technique pour la gestion coordonnée des bassins versants transfrontaliers, pour garantir la gestion des ressources de manière conjointe, conformément à ce qui est prescrit dans le Traité du 20 février 1929 et aux normes du Droit International.

Les deux parties conviennent de recourir, si elles le jugent nécessaire. à une assistance technique internationale en la matière.

La présente déclaration, en versions française et espagnole, les deux faisant également foi, est signée par la Secrétaire Technique et le Secrétaire Exécutif de la Commission Mixte Haïtiano-Dominicaine, le vingt-septième jour du mois de mai de l’année deux mil le vingt et un .

Marie Andrée Amy
Secrétaire Technique a.i.
Commission Mixte
Haïtiano-Dominicaine

Julio Ortega Tous
Secrétaire Exécutif
Commission Mixte
Dominico-Haïtienne »

Par ailleurs, samedi 29 mai, en marge de l’inauguration d’un Centre de soins à Jarabacoa, le Président Luis Abinader a démenti les rumeurs qui laisse croire que la République Dominicaine avait approuvé les travaux d’Haïti sur la rivière Massacre « Je suis surpris par les opinions de certains médias et de certaines personnes qui pensent qu’il y a eu une approbation. La seule chose qui a été approuvée dans cette Commission a été la création d’une table technique, qui discutera de l’utilisation de toutes les ressources en eau de la frontière […] selon ce qu’indique le traité de 1929 […] pour qu’il n’y ait pas de conflits aujourd’hui ni demain ni plus tard »

Par ailleurs, le Président Abinader déclaré qu’à cette table technique, il présentera le projet de construction d’un barrage en territoire dominicain sur le Rio Artibonito (Fleuve Artibonite) soulignant que cela aurait dû être fait depuis longtemps, mais qu’aucun Président n’avait voulu présenter à Haïti ce projet… Il a précisé que la construction de ce barrage débutera l’année prochaine et que toutes les études étaient prêtes

à suivre…

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top