Haiti

Haïti: Plusieurs partis politiques expriment leur opposition au projet d’élaboration d’une nouvelle constitution

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Plusieurs partis politiques ont exprimé leur opposition au projet d’élaboration d’une nouvelle constitution.

Contre toute attente le président du PHTK, M. Lyné Balthazar, a souhaité l’arrêt du processus visant à doter le pays d’une nouvelle constitution. Il soutient que le document est liberticide et autoritaire. De plus sur le plan technique il estime que l’ONI ne pourra pas livrer toutes les cartes avant le 27 juin 2021.

C’est également l’avis du chef de file du parti Lapeh, M. Anacacis Jean Hector. Pour l’ex sénateur le projet maladroit doit être stoppé. Membre du gouvernement de Joseph Jouthe, Lapeh entend aujourd’hui s’opposer au projet que le chef de l’état veut imposer.

Un autre allié du chef de l’état , l’ex maire des Cayes, M. Gabriel Fortuné, est opposé au projet de nouvelle constitution. Le projet ne respecte pas les prescrits de l’actuelle constitution, a laissé entendre M. Fortuné.

Outre ces partis politiques le Bureau Intégré des Nations Unies (Binuh) avait également exprimé des réserves sur la projet qu’il estime peu transparent et pas assez inclusif.

Source/radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.amwe.com

To Top