Haiti

Haiti: Moïse Jean Charles lance une offensive contre le président Jovenel Moise

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le chef de file de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles, a lancé une offensive contre le président Jovenel Moise. L’ex candidat à la présidence a amorcé la première contestation de l’opposition en se saisissant des revendications sociales des employés de l’OAVCT et des ouvriers du textile.

M. Jean Charles a pris part hier à des manifestations réalisées par ces groupes qui s’opposent à la politique du gouvernement.

Le leader de Pitit Dessalines a été chaudement applaudi par les ouvriers notamment de la Sonapi, qui ont réalisé hier une nouvelle manifestation dans les rues de la capitale.

M. Moïse souligne que les revendications de 800 gourdes par jour des ouvriers du textile sont justes en raison de la récente hausse des prix du carburant. Il exige dans le même temps de meilleures conditions de travail pour les ouvriers.

C’est un appui important pour les syndicalistes et les manifestants qui dénoncent deux des trois représentants du secteur au .

Les membres du CSS devraient annoncer le nouveau salaire minimum au début de juillet 2017.

L’ex sénateur Jean Charles a également eu des entretiens avec les leaders du mouvement de protestation à l’Office d’Assurance Véhicule Contre Tiers (OAVCT). En dépit de la révocation d’Elie Blaise, les employés grévistes annoncent une vigilance contre les rumeurs de privatisation de l’institution.

M. Jean Charles met en garde contre toute privatisation arguant que ceci entrainera une hausse vertigineuse des polices d’assurance. Il dénonce également un projet du gouvernement de limoger la majorité des employés de l’OAVCT .

M. Jean Charles se dit déterminé à poursuivre et à intensifier la mobilisation en faveur des revendications sociales.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

Jovenel-Moise-Jean-Charles

 

To Top