Haiti

Haïti: Me Rockfeller Vincent ordonne le démantèlement de Fantom 509

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le ministre de la justice, Me Rockfeller Vincent ordonne le démantèlement de Fantom509 à qui il impute l’assassinat d’un policier survenu le lundi 22 mars.

Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Rockfeller Vincent, informe, dans un communiqué publié ce mardi 23 mars, avoir appris avec beaucoup d’indignation la nouvelle de l’assassinat du policier Pierre Mystal Richard et la blessure par balles d’un autre policier, dans l’exercice de leur mission par le “groupe terroriste” connu sous le nom de « Fantôme 509 ».

Le Ministre de la Justice a fait savoir qu’il a passé des instructions formelles au Directeur Général de la Police Nationale d’Hanti (PNH), à l’Inspecteur Général en Chef de la PNH ainsi qu’au Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince de prendre toutes les dispositions que de droit, en vue d’identifier et de sévir avec la dernière rigueur contre ces ennemis de la patrie qui s’attaquent effrontément aux biens publics et privés, aux symboles de l’État et à cette institution républicaine qu’est la Police Nationale d’Halti.

” Des instructions ont été passées au Haut état major de la Police Nationale d’Haiti pour démanteler ce groupe terroriste qui terrorise la population et cherche à semer le chaos dans le pays en pillant, en incendiant des propriétés et investissements privés tout en se faisant passer pour des policiers. Par ailleurs, la PNH a aussi la mission de trouver leur source de financement criminel et le cas échéant, leurs manipulateurs à col blanc”, lit-on dans ce communiqué.

Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique en a profité pour rassurer la population, car le Gouvernement est en train de tout mettre en euvre pour placer tous les bandits hors d’état de nuire, de sorte que les paisibles Citoyens puissent vaquer à leurs occupations respectives en toute quiétude.

Toutefois, il convient de préciser que le gouvernement rencontre jusqu’à présent d’énormes difficultés à mettre en déroute les gangs armés qui transforment des quartiers en zones de non droit et commettent des actes répréhensibles comme le kidnapping à la vue de tous.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top