Haiti

Haïti: L’opposition critique vertement les partenaires traditionnels d’Haiti notamment les États Unis

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’opposition haïtienne critique vertement les partenaires traditionnels d’Haiti notamment les États Unis et la France les accusant de supporter les velléités dictatoriales du président Jovenel Moïse.

Des leaders d’une frange du secteur protestants, des leaders de la société civile et des partis politiques de l’opposition, qui ont pris part hier à une importante manifestation antigouvernementale, ont exprimé le voeu qu’Haiti initie des coopérations bilatérales avec des pays socialistes dont la Russie et le Venezuela.

Certains ont scandé des slogans tels vive Poutine et vive Maduro, une première dans le cadre des revendications populaires. Les dirigeants politiques et les militants de gauche sont en colère contre ce qu’ils considèrent comme une ingérence et un appui au président Moïse.

Les États Unis et d’autres partenaires dHaiti, insistent sur la nécessité de réaliser des élections législatives au plus tôt afin de restaurer le Parlement.

Les dirigeants de l’opposition notamment Marise Narcisse de Fanmi Lavalas, Moïse Jean Charles de Pitit Dessalines et l’ex sénateur Steven Benoît réclament de préférence le départ du président Moïse jugeant que son mandat constitutionnel a pris fin. Ils préconisent la formation d’un gouvernement de transition.

Le chef de l’état, issu d’un parti politique de la droite, est confronté, depuis plusieurs années, à une forte contestation orchestrée par des leaders de gauche dont Moïse Jean Charles, qui a eu des entretiens avec le président Maduro.

M. Moïse, est un allié des États Unis et a pris position notamment contre le gouvernement venezuelien et contre le gouvernement chinois.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top