Haiti

Haïti: L’ONU demande au gouvernement de trouver un accord politique avant le 17 octobre

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Conseil de sécurité des Nations unies met la pression sur le gouvernement d’Ariel Henry, de parvenir, avec l’appui du BINUH, à un accord vers un processus politique permettant l’organisation d’élections inclusives, pacifiques, libres, justes et transparentes, dès que les conditions de sécurité et les préparatifs logistiques le permettent. Ce processus doit être dirigé et pris en charge par les Haïtiens eux-mêmes, selon le Conseil de sécurité demandant au gouvernement en place, de lui présenter une mise à jour sur les progrès effectués en ce sens, au plus tard le 17 octobre 2022, a appris HPN.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité a décidé de renforcer la capacité du BINUH dans son mandat afin de mieux assister la PNH dans sa mission et la lutte contre le banditisme. Dans ce sens, le personnel de police et d’affaires pénitentiaires a augmenté de 30 à 42. Le conseil de sécurité a également instruit le BINUH d’assurer que la section des droits de l’Homme ait une expertise en matière de lutte contre la violence sexuelle et basée sur le genre.

C’est en ce sens qu’il a chargé le BINUH, conjointement avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), d’appuyer le gouvernement pour assurer la coordination de l’assistance internationale à travers un Fonds Commun dédié à la sécurité en Haïti. Ce Fonds Commun, nouvellement créé, devrait permettre de renforcer les capacités de la PNH pour poursuivre son développement institutionnel, en ciblant des aspects clés de son fonctionnement, et atteindre à terme les standards internationalement reconnus de police.

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies a attribué de nouvelles tâches au BINUH, en commençant par conseiller le gouvernement dans le renforcement de la stabilité politique et de la bonne gouvernance et l’épauler dans ses efforts pour organiser des élections, renforcer la Police Nationale d’Haiti (PNH), développer une approche inclusive pour réduire la violence communautaire, lutter contre les violations des droits de l’homme, améliorer l’administration pénitentiaire et renforcer le secteur de la justice.

Le BINUH a reçu ce 15 août, 12 véhicules blindés civils de service à l’Aéroport Toussaint Louverture. La porte-parole du Bureau intégré des Nations-Unies, B. Nibogora, affirme que c’est un réapprovisionnement logistique pour les activités régulières du Bureau en Haïti.

Source/HPN
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top