Haiti

Haïti: Le président du PHTK, prêt à répondre aux questions du commissaire du gouvernement

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le président du Parti Haïtien Tet Kalé (PHTK), M. Lyné Balthazar, se dit prêt à répondre aux questions du commissaire du gouvernement près le tribunal de Première instance de Port-au-Prince dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse. Je suis à la disposition de la justice, a dit M. Balthazar à radio Métropole ce mardi 3 août 2021.

Même s’il n’a été informé que par les réseaux sociaux, M. Balthazar entend collaborer à l’enquête. Il s’est toutefois gardé de faire des commentaires sur la conduite de l’enquête.

Élu sous la bannière du PHTK, le président Moïse avait perdu le support du parti fondé par Michel Martelly. La formation politique avait été constituée avec des élus, dissidents de plusieurs partis politiques. Les membres, entendaient, apporter un appui à l’administration de M. Martelly.

Cette structure politique était l’objet de lutte d’influence qui avait entrainé une scission. Le président Moïse s’était quelques peu éloigné du PHTK. Un dirigeant politique allié avait fait valoir que le président était plus proche du parti Bouclier.

Au cours des dernières semaines de juin 2021, l’administration de Jovenel Moïse avait perdu l’appui du PHTK en ce qui a trait au référendum et à l’organisation des élections.

L’ex Première Dame, Mme Martine Moïse, a fait valoir que des proches ont été impliqués dans le complot ayant conduit au crime. Des proches du régime pourraient constituer de nouvelles pistes dans le cadre de cette enquête.

Source/Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top