Education

Haïti: Inauguration de douze nouvelles écoles, construites dans le Centre et l’Artibonite

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

HINCHE – Douze écoles nouvellement construites dans les départements du Centre et de l’Artibonite par le Japon dans le cadre de la coopération haïtiano-japonaise, ont été inaugurées, le lundi 9 novembre 2020, à l’occasion de la réouverture officielle des classes pour l’année académique 2020-2021, a constaté Haiti Press Network.

La cérémonie inaugurale s’est tenue à Hinche, plus précisément à l’École nationale Guy Malary, l’un des 12 établissements scolaires très imposants, dont les clés ont été remises à l’État haïtien, notamment les responsables du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Un événement qui coïncide avec la réouverture officielle de l’année scolaire 2020-2021.

Déroulée dans une atmosphère festive, la cérémonie a eu lieu en présence de la Première-Dame, Martine Moïse, du Premier ministre Joseph Jouthe, du ministre de l’Éducation nationale, M. Pierre Josué Agénor Cadet, du directeur général du MENFP, Dr Meniol Jeune, de l’Ambassadeur du Japon en Haïti, M. Mitsuki Mizuno, des directeurs départementaux d’éducation du Centre et de l’Artibonite, MM. Julsaint Mulaire et Ecol Renois, du directeur de l’école nationale Guy Malary, M. Aris Gauthier, de l’édile de Hinche, des membres de la Police nationale d’Haïti, quelques élèves et éducateurs, mais également des membres de la communauté.

La pose de la première pierre marquant le début des travaux des divers chantiers avait eu lieu, rappelons-le, le jeudi 29 novembre 2018, à Hinche, plus précisément dans la localité de Cité Silence, où est érigée l’École nationale Guy Malary qui dispose 18 salles de classe.

Ces douze (12) nouvelles écoles fondamentales viennent renforcer le parc scolaire dans le pays et augmenter l’accès à une éducation de qualité, notamment dans le Plateau central et l’Artibonite. Les bâtiments logeant ces écoles peuvent aussi servir d’abris provisoires en cas de catastrophes naturelles, a informé le directeur départemental d’éducation du Centre, Julsaint Mulaire.

Bénéficiant de l’appui technique et financier de la Coopération japonaise, dans le cadre des rapports bilatéraux entre Haïti et le Japon via l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), une enveloppe de près de 21 millions de dollars américains offerte sous forme de don par le peuple japonais au secteur de l’éducation en Haïti, a été nécessaire pour exécuter les travaux de construction.

Construites par une firme japonaise dénommée : « Tokura Corporation », ces infrastructures scolaires permettront désormais à beaucoup plus d’enfants, parmi quelque 350 mille du pays encore en dehors du système éducatif, de pouvoir fréquenter l’école dans ces départements.

D’après le contrat qui a été signé, le jeudi 19 juillet 2018, au local où logent les Bureaux du ministre et du directeur général du MENFP à Delmas 83, ces écoles sont construites dans plusieurs sections communales des départements précités, particulièrement dans des zones à accès difficiles, où la demande éducative est excessivement grande par rapport à l’offre scolaire.

Les 12 édifices éducatifs érigés suivant les normes parasismiques et anticycloniques construits en béton armé, comptent au total 90 salles de classe réparties dans 16 bâtiments et recouvertes de toit en structures métalliques. Ces écoles dotées d’un minimum de commodité devant favoriser un environnement plus apte à l’apprentissage, disposent également chacune d’une bibliothèque, des blocs sanitaires, d’un espace administratif pour ne citer que cela. Les travaux de construction, soulignons-le, devaient prendre fin en 2019, ont été réalisés sur une période de 22 mois, à cause des troubles sociopolitiques dans le pays.

Le département du Centre à lui seul en compte dix (10) de ces 12 nouvelles écoles publiques. L’Artibonite en bénéficie deux (2), notamment dans les communes de Verrettes et de Desarmes où s’érigent l’École nationale Charles Bélair et l’École nationale de Desarmes.

Source/Haïti Press Network (HPN)
Photo/Haïti Press Network (HPN)
www.anmwe.com

To Top