Haiti

Haïti: Frais mirobolants réclamés par les avocats des individus accusés de complot dans l’affaire Petit Bois

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Une vive polémique à éclaté hier suite aux informations faisant état de frais mirobolants réclamés par les avocats des individus accusés de complot dans l’affaire Petit Bois.

Des parents ont déploré ces menaces laissant entendre qu’un versement pour les frais de procédure a été jugé insuffisant.

En réaction Maître André Michel a soutenu qu’il n’a réclamé aucun frais de procédure. Il explique qu’il peut solliciter ces fonds auprès d’autres leaders de l’opposition ou de responsables d’organisation de droits humains.

Toutefois il dit comprendre les autres avocats qui n’ont pas de capacité financière pour prendre en charge les frais de procédure. Ces frais sont très élevés, dit il précisant qu’un huissier peut réclamer 10 000 pour une extraction.

M. Michel indique qu’il pourra trouver les frais pour le dossier de Petit Bois auprès de la direction politique de l’opposition.

De plus il informe qu’une trentaine d’avocats sont impliqués dans les procédures pour la libération des prisonniers politiques. Plus de 400 personnes ont été libérées par les avocats après le peyi lok, révèle le juriste.

De plus maître Arnel Rémy, a déclaré que les avocats ont pris des risques énormes et sont l’objet de graves menaces pour leur implication dans ces dossiers politiques.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top