Crime

Haiti: Un prêtre vaudou décapité sauvagement à Marigot

MARIGOT – Un homme répondant au nom de Santo René, âgé de 42 ans, a été décapité, dans la nuit du lundi 18 avril 2016, dans la 1re section Corail Soult, située dans la commune de Marigot (Sud-Est d’Haïti), apprend AlterPresse.

Ce prêtre vaudou, père de cinq enfants dont trois filles a été sauvagement assassiné dans sa résidence privée.
Cet acte aurait été commis par un bandit qui aurait sollicité le service du prêtre pour pouvoir le décapiter à l’aide d’une machette, selon les témoignages du pasteur Edumé Jean Jacques.

Le climat d’insécurité à Marigot

Cinq (5) personnes ont été tuées entre janvier et mars 2016 dans des sections communales de Marigot, rapporte Mixony Colo, un candidat à la mairie de l’Organisation du peuple en lutte.

10 cas d’assassinats de personnes sur quinze (15,) enregistrés de juillet 2011 à avril 2016, auraient été liés à d’éventuels trafics d’organes.

Les organes de ces victimes décapitées et mutilées ont été emportés par les assassins, indiquent des témoins.
À date, aucune enquête judiciaire et policière n’a encore fait la lumière sur ces assassinats qui continuent de semer le deuil au sein de la population.

Des citoyennes et citoyens consternés et alarmés élèvent la voix pour exiger des autorités concernées d’assumer leur responsabilité, en assurant la sécurité dans la commune.

POUR PLUS DE DÉTAILS, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/Alter Presse
Photo/Archives
www.anmwe.com

vaudou

To Top