Culture

Monde: Sweet Micky n’a pu terminer son parcours au « Labor day » festival de musique

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

NEW YORK, NY – Des dizaines de manifestants ont empêché hier (3 septembre) au groupe Sweet Micky de terminer son parcours au « Labor day », festival de musique qui se déroulait à New York (USA).

Selon des informations parvenues à notre rédaction, le char de l’ancien Président de la République créait l’animation sur le parcours (Eastern Parkway) quand une panne mécanique empêchait audit char de poursuivre sa route.

Le président du compas, qui était accompagné du chanteur de Tabou Combo (Choubou), en profitait pour donner quelques blagues sur le dossier PetroCaribe…

Tout à coup, des manifestants munis de leur pancarte ont envahi les lieux et scandaient « où est l’argent PetroCaribe ». Ne pouvant pas continuer à réaliser ces blagues, l’ancien Président Michel Joseph Martelly a laissé le parcours accompagné de ses gardes du corps.

À rappeler que lors d’une conférence de presse donnée avant la tenue du festival, Michel Joseph Martelly avait traité de « kokorat » un journaliste qui lui demandait s’il ne craignait pas de performer dans un contexte dominé par des manifestations réclamant des comptes sur le fonds PetroCaribe.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Vant bèf info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top