Haiti

Monde: Signature entre la France et Haiti d’un projet de reforestation “Haïti Prend Racine”

NEW YORK – En marge de la 70e Assemblée Générale des Nations Unies, le ministre haïtien de la Défense et des Affaires Etrangères, S.E.M. Lener Renauld, celui de l’Environnement, Dominique Pierre, le ministre français de l’Ecologie, Ségolène Royal, Fernando Sulichin, Sean Parker, Phillip Caputo et Sean Penn ont procédé à la signature d’un protocole pour l’exécution d’un important projet de reforestation d’Haïti.

La signature de cet accord s’est déroulée le lundi 28 septembre 2015, à la Mission française auprès des Nations Unies, à New-York, en présence notamment du Président français, François Hollande et du ministre français des Affaires Etrangères, Laurent Fabius .

Cette initiative intitulée « Haïti Prend Racine », à laquelle s’est joint Sean Parker marque un tournant majeur dans le cadre de la lutte contre la déforestation en Haïti et s’inscrit dans le cadre de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 ». Cette conférence qui se déroule du 30 novembre au 11 décembre 2015, doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat.

Dans son intervention, Ségolène Royal a rappelé que …la signature de cet accord survient à la suite de multiples catastrophes naturelles dont Haïti a été l’objet ces dernières années, notamment le tremblement de terre de 2010 et surtout les ouragans dévastateurs dont « Sandy », qui ont accéléré l’érosion des sols et la déforestation.

Les parties ont salué la contribution habituelle de l’organisation de Sean Penn (J/P HRO) ainsi que ce projet qui va fédérer toutes les initiatives publiques et privées tout en rappelant les multiples efforts consentis par ladite organisation depuis le tremblement de terre de janvier 2010, intervenant notamment à travers l’aide humanitaire et dans la reconstruction d’Haiti.

La France apportera également son expertise dans le cadre de ce projet à travers l’Office National des Forêts, l’Agence Française de Développement ainsi que des coordinations techniques sur le terrain.

Dans son intervention, le Chancelier Haïtien a rappelé que « … pour cette planète, il n’y a pas de plan B… » et qu’il demeure important de tout mettre en œuvre pour préserver notre couverture forestière pour les générations futures. »

Le Ministre Lener Renauld, au nom du Chef de l’Etat et du Gouvernement haïtiens, a salué ce projet et en a profité pour remercier les partenaires français pour cette importante initiative.

Source/Ministère de la Communication
Photo/Ministère de la Communication
www.anmwe.com

1

To Top