Economy

Monde: Réouverture du marché binational de Dajabón sous haute surveillance sanitaire

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

DAJABON, RD – Vendredi, la République Dominicaine et Haïti ont réouvert avec des limitations et un protocole sanitaire rigoureux, le traditionnel marché binational de Dajabón (qui se tient les lundis et vendredis), fermé depuis plus de 8 mois en raison du Covid-19.

À l’annonce de cette réouverture, des milliers d’haïtiens ont convergé vers ce pôle commercial, qui permet de fournir de la nourriture et des articles essentiels à différentes régions du Nord d’Haïti, est d’une grande importance économique pour les zones frontalières des deux pays.

L’entrée des acheteurs et vendeurs haïtiens s’est faite conformément au protocole sanitaire établi par les autorités des deux pays. Les haïtiens sont entrés dans les files d’attente et aux portes de la frontière, leur température a été prise, ils ont dû utiliser des masques, se laver les mains et maintenir une distance physique.

Malgré le fait que des centaines d’haïtiens ont réussi à entrer à Dajabón pour s’approvisionner, plus de 1,000 autres se sont rassemblées sur les rives de la rivière Massacre et près de la porte du côté haïtien, essayant d’entrer en masse pour s’approvisionner en articles essentiels rares dans leur pays. Cependant, l’entrée était limité et beaucoup n’ont pas pu entrer comme il voulait ce qui a provoquer du mécontentement.

Selon le Ministère dominicain de la Santé publique, afin d’éviter la présence de trop de monde en même temps dans le marché, un nombre limité de personnes a été autorisé, 35 superviseurs de santé ont veillé au respect des règles sanitaires, précisant que pour toutes les personnes qui quittaient le marché, autant de personnes étaient autorisée à entrer, afin d’éviter le désordre et les risques de propagation du virus.

Freddy Morill, le Président de la Fédération unie des commerçants de Dajabón, a rappelé qu’il s’agissait d’une phase pilote « L’afflux est limité car il y a des restrictions, des régles très strictes. Nous devons éviter le surpeuplement si nous voulons garder le marché ouvert ». Il estime que le risque de propagation du virus « sera minime » si les participants respectent les normes établies.

Notons que malgré la réouverture du marché, la frontière continue d’être fermée du côté de la République Dominicaine qui depuis mars dernier n’autorise que le passage des marchandises et la sortie des haïtiens qui souhaitent rentrer dans leur pays.

Source/Haïti Libre
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top