Haiti

Monde: L’Organisation des Etats Américains demande une décision sur le mandat de Privert

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

WASHINGTON, DC – Les membres du Conseil Permanent de l’Organisation des Etats Américains (OEA) agitent à nouveau le dossier de la prorogation du mandat du président provisoire Jocelerme Privert. Dans une résolution adoptée le 11 août, les membres du Conseil Permanent de l’OEA ont mis l’accent sur les deux aspects importants de la conjoncture Haïtiennes, le processus électoral et le renforcement des institutions.

Faisant allusion aux législateurs haïtiens, l’OEA appelle à prendre les décisions concernant la gouvernance provisoire. Cependant les parlementaires haïtiens semblent avoir classé ce dossier.

Le président de la chambre des députés avait avoué, en début de semaine, que les parlementaires de l’opposition et ceux proches du gouvernement n’évoquent plus ce dossier. Il avait toutefois indiqué que lors d’une conférence des présidents de commissions permanentes les leaders de la Chambre basse avaient sollicité la reprise des négociations en vue de la séance spéciale en assemblée nationale.

La Présidence n’aurait plus manifesté d’intérêt pour la tenue de cette séance.

L’OEA semble être la seule institution à réclamer la séance puisque ni les acteurs politiques haïtiens ni les partenaires de la communauté internationale n’ont formulé de nouvelles requêtes en ce sens.

Entre temps les députés ont repris les séances en commission et plénière ce qui témoigne du peu d’intérêt pour une décision en Assemblée nationale sur le mandat du chef de l’état.

Interrogé sur le sujet, le nouveau président du Sénat et de l’assemblée nationale, Ronald Lareche, a fait valoir qu’il convoquera une séance si un accord est paraphé au préalable entre les blocs antagonistes.

Les députés s’activent au cours des derniers jours à voter des projets et propositions de loi d’éviter les critiques à la fin de cette session. Les députés partiront en vacances légales dans deux semaines. Des acteurs politiques ont critiqué le bilan de la 50 eme législature estimant que les parlementaires sont dans les faits toujours en vacances.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

Jocelerme-Privert

To Top