Featured

Monde: L’ex-secrétaire d’État Hillary Clinton domine le premier débat démocrate

LAS VEGAS, NEVADA – L’ex-secrétaire d’Etat Hillary Clinton a dominé le débat même si le candidat «socialiste» Bernie Sanders a montré une authenticité et une passion qui va continuer à séduire.

Le premier débat démocrate pour la présidentielle de novembre 2016 orchestré mardi soir sur CNN a mis aux prises cinq candidats. Mais cette première joute télévisée pour décrocher l’investiture démocrate a surtout opposé l’ex-secrétaire d’État Hillary Clinton et le sénateur du Vermont Bernie Sanders.

Le duel était d’autant plus attendu que la candidate «inévitable» et ex-First Lady a été ébranlée au cours des dernières semaines par l’affaire de sa messagerie personnelle utilisée quand elle dirigeait la diplomatie américaine jusqu’en 2013. Elle a aussi été en partie déstabilisée par la montée inattendue de Bernie Sanders, dont la fibre populiste a trouvé un écho considérable auprès de ceux qui sont très critiques de la manière dont fonctionne Washington. Dans le New Hampshire et en Iowa, celui qui se décrit comme un «socialiste démocrate» est même en tête des sondages.

Le débat s’est déroulé de façon très «civilisé », ont relevé la plupart des commentateurs politiques. Les candidats se sont gardés d’attaquer personnellement l’adversaire à l’image de ce que les candidats républicains ont présenté au cours de leurs deux premiers débats télévisés. Pas d’insulte contre les femmes, ni contre les immigrés clandestins.

Tôt dans la soirée, Bernie Sanders a tendu une perche inespéré à son adversaire Clinton, relevant qu’il était fatigué de l’affaire des courriels de l’ex-secrétaire d’État qui domine l’actualité depuis des mois. Il est temps de «parler de substance et des vrais problèmes auxquels font face les Américains». Hillary Clinton n’a pas boudé son plaisir, serrant la main de son adversaire qui a coupé court à la discussion sur le sujet.

La performance de l’ex-First Lady va sans doute rendre plus improbable la possible candidature de l’actuel vice-président des États-Unis Joe Biden. Tout dépendra de l’audition à laquelle participera Hillary Clinton devant le Congrès le 22 octobre prochain au sujet de ses courriels privés. La démocrate a fait parler son expérience en matière de politique étrangère.

A la question du modérateur du débat Anderson Cooper au sujet de la remise des compteurs à zéro (reset) dans les relations russo-américaines en 2009-2010, elle n’a pas esquivé la question. Elle a relevé que sous la présidence russe de Dmitri Medvedev, les Etats-Unis ont réussi à conclure le nouveau traité Start de réductions des armes stratégiques, à renforcer les sanctions contre l’Iran en lien à son programme nucléaire et à trouver un accord pour transporter du matériel américain en Afghanistan par le biais de la Russie.

Tout a changé avec le retour de Vladimir Poutine au Kremlin, a-t-elle déclaré.

POUR PLUS DE DÉTAILS CONCERNANT CET ARTICLE, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/Le Temps
Photo/La Presse
www.anmwe.com

1

To Top