Haiti

Haiti: Le Vénézuéla n’envoie plus de pétrole à Haiti à cause de l’Administration Trump

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Jude Alix Patrick Salomon, le Ministre de l’Économie et des Finances a révélé que les sanctions financières décrétées par l’Administration Trump contre le Venezuela, limitant notamment les transactions bancaires, ont pour conséquence que le Venezuela n’envoie plus de pétrole en Haïti depuis octobre 2017, la Banque de la République d’Haïti (BRH) n’étant plus en mesure d’effectuer les paiements en devises, en raison des mesures d’interdictions américaines.

Autres conséquence, le fonds PetroCaribe n’est plus alimenté et Haïti se trouve privé de cette source importante de financement à faible taux.

Rappelons qu’antérieurement et selon les prix du baril sur le marché international, le Gouvernement haïtien transférait de 40% à 75% des montants perçus, à la PDVSA Petroleo S.A., la différence pouvant être payée par Haïti, sur 25 ans à un taux d’intérêt annuel de 1% après un délai de grâce de 2 ans. Notez que la variation du pourcentage conservé par Haïti dépend du prix du baril, plus le prix du baril est élevé, plus la partie conservée par Haïti baisse et inversement.

Une situation qui rend les choses plus difficile en Haïti, qui doit maintenant s’approvisionner en carburant sur le marché international et se trouve d’avantage exposer aux fluctuations du marché spot (marché ou les achats sont réglés immédiatement à l’opposé des marchés à terme) et ce, en attendant d’avoir trouver une alternative viable comme des commandes de carburant sur le long terme, ce en attendant d’avoir trouver une alternative viable, comme des commandes de carburant sur le long terme, ce qui nécessitera des garanties d’Haïti…

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

Donald-Trump

 

 

To Top