Haiti

Monde: La tempête tropicale DORIAN, une menace réelle pour l’Arc des Antilles

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

L’activité cyclonique dans l’Atlantique Nord est-elle en train de démarrer franchement ? En tout cas, la tempête tropicale DORIAN est le 4e système baptisé de la saison des ouragans 2019. Selon le National Hurricane Center (NHC), le phénomène qui s’est formé au large des petites Antilles a une intensité de 35 kt (sur 1 min), ce qui correspond au stade minimal de tempête tropicale. DORIAN est pour l’instant un phénomène d’intensité modérée avec une pression centrale estimée à 1008 hPa et des rafales de l’ordre de 80 km/h.

La tempête suit une trajectoire orientée au secteur Ouest à la vitesse de 20 km/h. Une dorsale de moyenne troposphère est prévu persister au cours des prochains jours. Cela signifie que le déplacement de DORIAN a de forte chance de se maintenir sur un cap Ouest à Ouest Nord-Ouest, ce qui est défavorable pour l’arc antillais. Il apparaît fort probable, que le système traverse l’arc ces prochains jours, dans la mesure où les principaux modèles de prévision numérique, envisagent tous ce scénario, avec toutefois quelques différences dans le timing et pour la zone d’impact.

À la lumière des dernières simulations, le NHC suggère que DORIAN traverse les petites Antilles au cours des prochaines 48 à 72h. La zone directement impactée par le coeur du phénomène reste encore à déterminer. La marge d’erreur à une telle échéance est énorme et peut changer la donne. Les prévisions d’intensité sont quant à elles très incertaines. Si le stade d’ouragan est envisagé, la situation environnementales complexifient la prévision.

D’un côté, DORIAN évolue sur des eaux avec un potentiel énergétique très favorable. En revanche, les conditions en altitude risque de poser problème en raison d’un environnement cisaillé, mais aussi d’une masse d’air sèche dans les couches moyennes de l’atmosphère. De plus, le NHC souligne le fait que DORIAN est partie pour être un système de taille réduite, ce qui pourrait le rendre particulièrement imprévisible dans ces réactions.

Les habitants des petites Antilles doivent donc suivre de très près l’évolution de la situation. Il y a une grande probabilité que le système traverse l’arc au cours de la semaine prochaine. Enfin, Il n’est pas encore exclu que le phénomène soit à la limite du stade d’ouragan à ce moment.

Source/National Hurricane Center
Photo/National Hurricane Center
www.anmwe.com

To Top