News

Monde: La NASA pense découvrir des traces de vie extraterrestre d’ici 2025

NASA, USA – «Je crois que nous aurons de fortes indications de l’existence de la vie extraterrestre dans la prochaine décennie et la preuve formelle dans les dix à vingt prochaines années». Cette phrase prononcée mardi par Ellen Stofan, directrice scientifique de la NASA a fait couler beaucoup d’encre.

La spécialiste, en charge de l’exploration scientifique de la Terre, du Système solaire et de l’univers avait été invitée à s’exprimer à l’occasion d’une table ronde organisée par l’agence spatiale américaine. Objectif: faire le point sur l’état des lieux de la recherche et les objectifs pour les prochaines années à venir et les déclarations de la spécialiste n’ont pas déçu.

Reprises, extrapolées et parfois mal interprétées, elles ont relancé le débat sur la possibilité de trouver de la vie hors de notre planète et n’ont pas manqué de faire réagir à travers le monde.

«Nous savons où chercher, nous savons comment chercher»

«Nous savons où chercher, nous savons comment chercher, et dans la plupart des cas, nous avons la technologie pour le faire. Je pense donc que nous somme sur la bonne voie», a-t-elle fait savoir. Une approche plutôt optimiste partagée par ses confrères. «Ce n’est certainement pas un “si”, c’est un “quand”», a ainsi fait savoir Jeffery Newmark, directeur intérimaire de l’héliophysique à la NASA.

De récentes découvertes rendent en effet de plus en plus tangible cette échéance. Un récent bilan dressé par l’équipe en charge du télescope Kepler, centré sur la recherche d’exoplanètes, fait en effet état d’un millier de planètes situé au-delà de notre système solaire. Et le dispositif de la NASA continue actuellement sa quête de mondes potentiellement habitables dans l’espace qui nous entoure.

Une nouvelle estimation suggère quant à elle l’existence de milliards d’exoplanètes pouvant potentiellement contenir de l’eau liquide seulement dans notre galaxie, la Voie Lactée. «Nous commençons à comprendre que le système solaire est un endroit très “humide”», a expliqué pour sa part, Jim Green, directeur de la science planétaire.

Des expéditions à venir

Des études ont en effet suggéré qu’Europe, la lune de Jupiter abriterait elle aussi, de l’eau liquide sous sa surface. Les chercheurs pensent même qu’il s’agirait d’un immense océan sous-terrain, alors que d’autres indices ont suggéré la présence à la surface de grands geysers d’eau. Reste à trouver la preuve de l’existence d’eau liquide.

Pour cela, les spécialistes de la NASA ont imaginé une future expédition qui devrait aider à confirmer ou non la théorie. Toutefois, pour la mettre en place, l’agence spatiale a besoin d’importants financements. Certains internautes ont ainsi avancé qu’il n’est pas surprenant que la conférence de mardi ait été clôturée par l’intervention d’Ellen Stofan.

En même temps que relancer le débat sur l’existence de vie au-delà de la Terre, ce genre de prévisions permettrait aussi d’attirer l’attention du public sur la recherche de mondes habitables et de potentielles formes de vie extraterrestre.

Source/Canoe.ca

Photo/Archives

www.anmwe.com

1

To Top