News

Monde: La NASA observe un étrange objet, une mystérieuse boule de feu dans le ciel

NASA, ÉTATS UNIS – C’est une mystérieuse observation que viennent de faire les caméras de la NASA. Le 29 juin, celles-ci ont repéré une mystérieuse boule de feu se déplaçant à quelque 23 000 kilomètres par heure dans le ciel.

Le phénomène a pu être observé aux alentours d’une heure et demi du matin dans les États de Georgie, de Caroline du Sud, du Tennessee et de l’Alabama.

Aussi étrange qu’éphémère, la situation laisse actuellement perplexe les observateurs, mais aussi les scientifiques.

Des couleurs brillantes et une longue traîne

Bien que l’objet ait été repéré grâce à cinq caméras faisant partie du réseau de surveillance de la NASA, ce spectacle était aussi visible à l’oeil nu. Pas moins de 120 Américains qui ont eu la chance d’assister à cet événement se sont ainsi empressés de se manifester sur le site de l’American Meteor Society.

Un témoin de McDonough a affirmé à Channel 2 Action News que cet objet ressemblait à «quelque chose avec des couleurs brillantes doté d’une longue traîne de couleurs étincelantes à travers le ciel». Selon la NASA, l’objet volant non-identifié (OVNI) se serait désintégré de lui-même dégageant, des débris qui auraient atteint l’atmosphère terrestre.

Il pourrait donc tout à fait s’agir d’un débris de vaisseau spatial, de satellite ou bien de tout autre objet mis en orbite par nos soins.

Un événement courant

Pour l’heure, la NASA reste très évasif sur ce fameux objet brillant, se contentant d’affirmer que la vitesse à laquelle ce dernier évoluait était trop lente pour qu’il s’agisse d’un météore ou d’un bolide. Un élément qui renforce la thèse du débris d’engin spatial.

Toutefois, ce phénomène serait loin d’être isolé. Le Tellus Science Museum de Cartersville, qui fait partie du réseau de caméras de la NASA, a déjà pu observer un événement similaire en 2014. «De temps en temps, la Terre croise la route de ces objets tandis qu’elle tourne autour du Soleil», a expliqué David Dundee du Tellus Science Museum.

«Je vois en moyenne un ou deux témoignages chaque mois de boules de feu vraiment brillantes», a-t-il ajouté. Début 2015, des caméras de la NASA avaient d’ailleurs déjà observé un phénomène semblable mais il s’agissait cette fois-là d’un météore selon les spécialistes.

Source/TVA Nouvelles
Photo/TVA Nouvelles
www.anmwe.com

1

To Top