Crime

Monde: Fusillade sur un campus dans l’Oregon : «Levez-vous si vous êtes chrétien» crie le tueur

OREGON, USA – Au moins dix personnes sont mortes lors d’une fusillade sur un campus américain, dans l’Oregon ce jeudi 1 octobre 2015.

«Levez-vous si vous êtes chrétien»

Racontée sur CNN par le père d’une étudiante gravement blessée, la scène glaçante se déroule jeudi matin à l’Université de Roseburg, dans l’Oregon. Armé de trois pistolets et d’un fusil automatique, un homme vient de pénétrer dans une salle de classe et d’abattre le professeur d’une balle dans la tête.

Pris de panique, les étudiants se jettent au sol, cherchant un abri illusoire derrière une table ou un sac à dos. Tout en rechargeant l’une de ses armes, le tireur ordonne alors aux chrétiens de se lever. «Bien, parce que vous êtes chrétien, vous allez voir Dieu dans une seconde», lance-t-il avant d’ouvrir le feu.

Pour la 45e fois depuis le début de l’année, une fusillade a éclaté dans l’enceinte d’un établissement scolaire américain, faisant au moins dix morts et sept blessés, dont trois graves. Il était 10h38, heure locale, lorsque les premiers coups de feu ont retenti.

«J’ai entendu un “pop”, presque comme un ballon qui éclate. J’ai compris que quelque chose n’allait pas. Nous avons fermé les portes, éteint les lumières, a raconté sur CNN une étudiante, Cassandra Welding, qui se trouvait dans une salle de classe voisine de celle où la fusillade a débuté. Nous avons appelé les secours et appelé nos parents, nos proches. Nous ne savions pas ce qui allait se passer, si c’était nos derniers mots ou pas».

Comme après chaque tuerie de masse aux Etats-Unis, le macabre rituel s’est répété : couverture «breaking news» sur les télévisions américaines, tweets de prières et de solidarité des responsables politiques de tous bords et déclaration solennelle de Barack Obama.

«Comme je l’ai dit il y a quelques mois, et comme je l’avais déjà dit quelques mois auparavant, et comme je le dis à chaque fois que nous assistons à ces massacres, nos pensées et nos prières ne suffisent pas», a martelé le président américain, de plus en plus agacé par ces drames à répétition.

Le regard noir, Barack Obama a une nouvelle fois appelé – en vain – le Congrès à légiférer pour renforcer les contrôles sur les armes à feu. «Nous sommes le seul pays développé sur Terre où l’on voit de tels massacres aussi régulièrement», a ajouté Obama, qui a souvent dit que la tuerie de Newtown dans le Connecticut (26 morts, dont 20 enfants en décembre 2012) avait été «le pire jour de sa présidence».

Selon le site Mass Shooting Tracker, les Etats-Unis ont vécu depuis le début de l’année au moins 294 fusillades ayant blessé ou tué au moins quatre personnes. Soit en moyenne plus d’une par jour.

POUR PLUS DE DÉTAILS CONCERNANT CET ARTICLE, CLIQUEZ SUR LRE LIEN

Source/Liberation
Photo/Liberation
www.anmwe.com

3

To Top