Haiti

Monde: Affrontement entre haitiens et militaires dominicains à la frontière

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

CARRIZA, RD – Samedi, des soldats dominicains ont repoussé dans des circonstances confuses, « une attaque » d’haïtiens au poste frontière de Carrizal, Elías Piña, un camion de ciment pourrait être à l’origine de ce grave incident.

Selon le rapport du Corps spécialisé de sécurité frontalière terrestre (CESFRONT), des haïtiens auraient attaqué les soldats de service à Carrizal, qui ont appelé des renforts devant le nombre d’haïtiens « Des membres du CESFRONT arrivés sur les lieux, ont été accueilli par des tirs d’armes longues et courtes, ainsi que des jets de pierres et de gaz lacrymogènes » précise le rapport. Ce qui a provoqué une riposte du côté des militaires dominicains « Nous avons repoussé l’agression et nous avons informé nos supérieurs pour qu’ils envoient plus de renforts, car le nombre d’haïtiens dépassait celui des forces militaires responsables de la surveillance de la zone ».

Au cours de la fusillade, au moins 6 haïtiens et un soldat dominicain ont été blessés.

Le rapport indique qu’après le retour au calme, les autorités haïtiennes et dominicaines se sont rencontrées dans l’après-midi, sans que l’on sache ce qui c’est dit ni ce qui s’est réellement passé.

Suite à cet incident frontalier, Jean Marie Reynaldo Brunet, le Ministre démissionnaire de l’Intérieur, a été envoyé samedi après-midi sur la frontière dans la Commune de Belladère par le Chef de l’État, expliquant, le Président Moïse « […] tenait à s’assurer de la sécurité des gens de la zone et d’une bonne prise en charge des victimes et il voulait aussi une enquête préliminaire sur l’incident […] »

Selon la version du Ministre Brunet à partir des témoignages recueillis, « des soldats dominicains auraient tiré à hauteur d’hommes en réponse à des coups de feu qu’auraient tirés un citoyen haïtien » Six haïtiens auraient été touchées par les balles des militaires dominicains et conduit au Centre hospitalier de Mirebalais. Brunet a précisé et rassuré « les pronostics vitaux de ces personnes ne sont pas engagés. » Il a également informé avoir demandé à l’Ambassade Dominicaine en Haïti de s’expliquer sur cet incident regrettable.

De son côté Jovenel Moïse a déclaré « Je déplore les incidents survenus sur la frontière à Belladère, suite à une violation territoriale, au cours desquels des compatriotes ont été blessés […] Je demande à la population de Belladère de garder son calme et sa sérénité. Des instructions ont été données aux autorités compétentes pour accompagner les victimes et les habitants frontaliers en général. »

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top