Crime

Meurtre ou suicide, pauvre petite Sabrinir, pendue à un arbre

Miragoâne, Haïti – Sabrinir Rosembert, une jeune fille, âgée d’une vingtaine d’années s’est donné la mort, le dimanche 6 mars, 2016. Les riverains l’ont trouvée pendue à un arbre. Personne ne connaît la raison de son acte. Sa dernière activité sur facebook a été le changement de sa photo de couverture le 17 février 2016.

La grande question reste à savoir est-ce vraiment un suicide ou quelqu’un l’aurait tuée puis l’a pendue à l’arbre?

D’après les photos qui circulent dans les médias sociaux que vous trouverez ci-dessous, il y a de nombreux signes qui montrent qu’elle ne s’est pas suicidée mais en fait victime de meutre puis masqué comme un suicide.

Premièrement:
Dans l’une des photos, elle est pendue, on peut voir ses pieds sur le sol. Or le sol n’est pas plat, c’est une colline. Cela veut dire qu’en aucun cas elle pourrait s’accrocher toute seule de la sorte, car la corde est trop longue. Elle aurait été en mesure de se tenir debout sans aucun problème. Le suicide serait échoué.

Deuxièment:
Dans une autre photo où elle est attachée la corde au cou, on se demande comment on parvient à se suicider en se passant la corde autour du cou et les cheveux en même temps?

Dernier point, mais non des moindres:
Regardez la corde qu’elle a utilisée pour se pendre, il n’y a aucune trace sur son cou. Si vous serrez ce genre de corde sur votre peau, elle peut vous déchirer la peau. Donc si vous regardez bien, il n’y a aucune trace de lacération et de décoloration à son cou. Alors pour se pendre à un arbre avec la corde au cou sans avoir de trace, ça reste un mystère.

Cela est une opinion, pas un travail de détectif. Regardez ces images ci-dessous, faites votre propre conclusion.

Sabrinir Rosembert

Sabrinir Rosembert

Regardez cette images, faites votre propre conclusion

Regardez cette images, faites votre propre conclusion

To Top