Featured

Lettre ouverte au Président de la République Jovenel Moise

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Son excellence Monsieur jovenel Moise En ses bureaux, Monsieur le président,
Je voudrais d’une part, profiter de la morosité du temps qui en quelque sorte, intensifie ma plus grande joie pour saluer votre arrivée à la magistrature suprême de l’état. Il a fallu de nombreuses années l’avenir nous sourit au fond de la vitrine, aujourd’hui sous l’espoir que vos promesses et votre programme seront bel et bien atterris pour le bien-être du peuple haïtien je vous souhaite d’ores-et-déjà bon travail…. Vous proposez une politique structurée qui va certainement permettre à notre ancienne Perle des Antilles de remonter la pente sur le plan économique et touristique tout en retrouvant sa place sur la scène internationale durant votre quinquennat. Que votre investiture nous rende capable de secouer notre génie trop longtemps en léthargie.

Mseu le président, Je suis convaincue que votre tâche ne sera pas facile, c’est pourquoi je vous adresse tous mes vœux et mes mots d’encouragements et j’ai confiance que vous allez Porter vos regards vers ceux qui souffrent, que vous allez parachever les nobles idéaux de nos aïeux afin de concevoir un autre type d’haiti. Mseu le président, j’ai confiance en votre équipe pour vous seconder au quotidien, et je suis certaine que, petit à petit, vos efforts seront couronnés de succès. En tant que jeune leader consciente de la situation actuelle du pays, je tiens à vous faire part de ma satisfaction, mais surtout de mon espoir que votre gouvernement amènera l’impulsion dynamique dont notre pays a tant besoin.

Par ce pli, je lance un appel solennel à la jeunesse haïtienne en particulière, aux têtes pensantes comme les bras forts, aux acteurs vitaux de la vie nationale .Les hommes d’actions comme les penseurs, les opposants comme les approbateurs à se Libérer de ses sangles mentales, de toutes ses misères morales, matérielles et spirituelles. La solution est là mes chers compatriotes, Haïti n’est pas privée de moyens qu’on le prétend souvent; il nous suffit de nous fixer une échéance. Comme aimait dit l’ex-président des États-Unis “Yes we can” Oui nous pouvons, car notre grandeur d’âme et nos vertus épiques nous sont des témoignages vivants.

Cher président, n’oubliez pas qu’il faut apporter du sang neuf dans votre politique sur jeunesse, elle est là, prête à s’impliquer dans tout processus qui vise l’amélioration de son sort et de sa race, elle à toute la sève indispensable, la fougue et l’ardeur afin de contribuer à la reconstruction du pays, svp laissez une place aux jeunes à la table des négociations. Mseu le président, que votre investiture ne soit pas en “avant vers nulle part” mais que L’éducation, la formation, l’emploi, le loisir sont des facteurs importants afin d’offrir aux jeunes des moyens et des espaces adéquats pour développer leurs potentialités, Concrétiser leurs rêves, afin de les permettre de mener une vie digne de leur âge tout en assumant leurs responsabilités citoyennes avec un niveau d’éthique sociale et morale.

Ambroise Marie Phara, psychologue, étudiante en médecine

madan pwezidan

Marie Phara Ambroise

To Top