Culture

Haiti: Vers la rénovation et restauration de la Maison de Vivianne Gauthier

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Ministre de la Culture et de la Communication, M. Jean Michel Lapin, accompagné de son Directeur Général M. Yves Penel, a participé à la cérémonie de remise symbolique, par l’ambassade américaine, d’une enveloppe de 2 cents mille dollars US à la fondation Viviane Gauthier ce mercredi 26 septembre 2018.

En effet, cette subvention, issue du « Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation Culturelle » doit servir à la rénovation et la restauration de la Maison de Viviane Gauthier sise à la rue M. Maison qui a vu naître plusieurs générations de danseuses et danseurs qui ont « brillé de mille feux », d’après le Ministre Lapin qui, au nom de l’Etat haïtien s’engage à associer le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) à ce projet de restauration.

«Le ministère remercie les partenaires de cette initiative (Ambassade des Etats Unis, Fokal, Fondation Vivianne Gauthier) pour l’avoir associé à ce projet. En restaurant ce haut lieu, ce temple de la danse, c’est garder vivace dans la mémoire collective l’œuvre de cette grande dame qui a donné sa vie à la danse car la danse était sa vie.», a fait savoir le titulaire du MCC, M. Jean Michel Lapin. Il a salué le support du Fonds des Ambassadeurs, particulièrement la contribution de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique – via sa section culturelle – dans l’implémentation de ce projet.

Pour l’ambassadeur des Etats Unis à Port-au-Prince, Viviane Gauthier a laissé son empreinte permanente dans la danse folklorique haïtienne. Madame Michelle J. Sison estime que cette nouvelle subvention est un haut investissement dans la préservation du passé d’Haïti et dans l’avenir de sa vie culturelle.

« Haiti a beaucoup de potentialité pour devenir une destination touristique de premier plan », selon la diplomate américaine qui estime que la conservation des anciens immeubles, style gingerbread, peut non seulement aider à la préservation du :« patrimoine unique du pays »et surtout créer plus d’opportunités touristiques qui contribueront à la croissance économique.

Source/Ministère de la Communication
Photo/Ministère de la Communication
www.anmwe.com

To Top