Crime

Haïti: Une fille tue sa mère et brûle son corps parce qu’elle refusait d’accepter qu’elle soit lesbienne

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Ce lundi, à la mi-journée, la nouvelle d’un crime odieux s’est propagé sur la toile à la vitesse de la lumière. Béatrice Bernier, 23 ans, a mis le feu dans la maison où elle vivait avec sa mère et ses deux petites soeurs.

À l’intérieur de la maison, au moment de l’incendie, se trouvait Monique Etienne Bernier, la mère de la demoiselle, totalement carbonisée. Même son visage n’a pu être reconnu. Le juge de paix de Pétion-Ville, Clément Noël était venu faire le constat légal et ordonné la levée du corps calciné.

Selon une source dans l’enquête, l’action de Béatrice Bernier aurait été préméditée. Elle semblait avoir sa claque avec une mère qui refusait de la voir dans une relation amoureuse avec des femmes.

Après une énième discussion sur son orientation sexuelle non acceptée également par ses deux petites soeurs, la présumée criminelle actuellement en cavale aurait jugé bon de se débarrasser d’un élément gênant: sa mère, celle qui l’a porté neuf dans ses entrailles.

Deux voisins ont confirmé à la police que mademoiselle Béatrice Bernier s’est toujours montrée violente envers sa mère quand il s’agit de discuter avec elle de son orientation sexuelle. « Elle avait l’habitude de la menacé », confie un riverain.

La Police est en contact avec les soeurs de la présumée criminelle afin de détecter le lieu où elle se serait nichée. « L’enquête avance sérieusement et nous allons lancer sous peu un avis de recherche en vue d’appréhender Béatrice », explique une source policière très proche de l’enquête.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top