Haiti

Haiti: Un hougan prête serment pour célébrer des baptêmes, des mariages, des funérailles…

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

LES CAYES – Pour la première fois dans le département du Sud, un hougan prête serment par-devant les autorités judiciaires. Ce qui lui confère l’autorité de célébrer des mariages, des funérailles et autres cérémonies au même titre que les autres autorités religieuses.

Ildérice Nerat a prêté serment ce lundi 14 janvier 2019 dans le département du Sud comme prêtre vaudou. Il est devenu le premier hougan à pouvoir célébrer des baptêmes, des mariages, des funérailles et autres cérémonies du même genre dans le secteur du vaudou dans ce département. La cérémonie de prestation de serment a eu lieu en présence des autorités judiciaires, des représentants de la KNVA (Konfederasyon nasyonal Vodou ayisyen) et des membres du secteur vaudou.

Selon de doyen du tribunal de première instance des Cayes, Pierre Ezéchiel Vaval, c’est en effet pour la première fois que le Palais de justice de la juridiction de la troisième ville du pays a reçu une cérémonie de ce genre où un vodouisant prête serment pour devenir un ministre religieux. Par ailleurs, le doyen du TPI des Cayes souligne qu’il ne fait qu’appliquer la loi puisque, ajoute-t-il, cela est le fruit d’un décret pris depuis sur l’administration de Jean-Bertrand Aristide permettant aux hougans de célébrer des mariages, des funérailles et autres. Toutefois, il appelle le nouveau prêtre vaudou à respecter les procédures légales dans ces célébrations et à agir au regard de la loi. Le directeur départemental du ministère des Cultes, Paul Sonac, lui aussi, a abondé dans le même sens en demandant au nouveau prêtre vaudou de faire de la loi sa boussole. Il l’invite aussi à collaborer avec le bureau des Cultes de manière à mettre de l’ordre dans ledit secteur ; car, dit-il : « Il y a des faux hougans qui ne font que ternir par leur action, l’image du secteur ».

C’est à peu près la même attente qui a animé la représentante de l’ATI national dans la cérémonie de prestation de serment, Euvonie Georges Auguste. Considérant ce premier pas comme le résultat d’un long combat contre l’injustice sociale dont était victime le secteur du vaudou en Haïti, elle appelle le nouveau ministre religieux à respecter les lignes de la KNVA.

Au coeur de toutes ces attentes, le nouveau prêtre vaudou, Ildérice Nerat, s’engage à mettre de l’ordre dans ce secteur. Il déplore par ailleurs l’ignorance de certains vodouisants qui ne font pas la fierté de cette religion ancestrale. Il prône l’union dans le secteur vaudou et rappelle que « les hougans et les mambos sont là pour servir, mais non pour détruire ».

Source/Le National

Photo/Facebook

www.anmwe.com

To Top