Haiti

Haiti: Stéphanie Villedrouin agressée par des militants de l’opposition au Champ de Mars

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Stéphanie Balmir Villedrouin, ministre du Tourisme depuis l’accession au pouvoir de Michel Martelly en 2011, a été agressée par une vingtaine de militants qui ont proféré à son encontre des propos malsains et injurieux.

Ainsi, l’inauguration de la place des Artistes au Champ de Mars n’a pas pu se poursuivre à cause de ce coup de force, 30 minutes après l’arrivée de la ministre du Tourisme et des Industries créatives.

Ces opposants au régime en place attendaient le chef de l’État qui ne s’est pas présenté. À l’approche des protestataires et sous pression de leur nombre grandissant, comme un coup du sort, la ministre Stéphanie Villedrouin a trouvé refuge dans le restaurant géré par l’école hôtelière en collaboration avec le ministère du Tourisme.

Ses agents de sécurité dépassés ont fait appel au Corps d’intervention et de maintien de l’ordre (CIMO). Ces derniers ont évacué la foule avec adresse. Sans faire usage de gaz lacrymogène ou de coups de matraque. Décontenancée et visiblement paniquée, la ministre s’est surpassée pour s’adresser aux journalistes.

Ne voulant pas céder à la panique, elle a fait semblant de ne pas entendre les insultes les unes plus blessantes que les autres. Droite dans ses bottes, la ministre Stéphanie Villedrouin, ignorant pour un temps ses détracteurs, a fourni nombre de détails concernant ce projet, preuve qu’elle maîtrise bien ses dossiers.

« Il n’y avait pas vraiment de coin organisé dans l’aire du Champ de Mars, c’est pourquoi on a initié ce projet, qui comporte 21 restaurants, six kiosques pour produits locaux, et un parc de jeu pour enfants. Le tout pour un montant de 35 millions de gourdes », a-t-elle déclaré.

L’incident s’est terminé sans danger grave pour la ministre car les protestataires ont été poussés vers la sortie et Mme Villedrouin a été emmenée par ses gardes du corps.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR PLUS DE DÉTAILS

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

Stephanie-Balmir

To Top